NOUVELLES

La GRC et Ottawa sont poursuivis après la mort d'un ex-soldat tué par la police

09/09/2014 04:58 EDT | Actualisé 09/11/2014 05:12 EST

PRINCE GEORGE, C.-B. - La mère d'un ancien soldat canadien abattu par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en Colombie-Britannique poursuit la police fédérale, ainsi que les gouvernements provincial et fédéral à la suite de son décès.

La procédure civile intentée par Lorraine Matters nomme également comme défendeur un agent qui l'a arrêtée lors de l'affrontement survenu le 10 septembre 2012, dans une résidence rurale près de Prince George, dans la province.

Greg Matters recevait des soins pour un syndrome de stress post-traumatique en septembre 2012 lorsqu'il a été tué par balle dans la maison qu'il partageait avec sa mère.

La police s'est rendue sur les lieux pour arrêter l'ancien casque bleu quadragénaire après que celui-ci eut supposément agressé son frère.

Selon les autorités, M. Matters brandissait une hachette et s'approchait d'un policier tombé au sol lorsqu'il a été atteint au dos par deux tirs de fusil M16.

Aucune accusation n'a été portée contre la police dans cette affaire, mais une enquête du coroner complétée l'an dernier a présenté neuf recommandations, y compris de l'aide supplémentaire pour les soldats et les vétérans de la part du gouvernement fédéral.

PLUS:pc