DIVERTISSEMENT

Adam s'imprègne de la maison des Cohen pour « We Go Home» (ENTREVUE)

09/09/2014 11:28 EDT | Actualisé 09/09/2014 11:29 EDT
Courtoisie Six Media Marketing

Le chanteur montréalais Adam Cohen s’est installé non pas dans une, mais deux maisons de la famille de son père Leonard Cohen afin de mettre au monde son nouvel album We Go Home, un titre évocateur qui renforce cette idée d’un retour aux sources.

« J’ai enregistré à la maison monastique de mon père, sur le Plateau-Mont-Royal, raconte en entrevue l’homme de 41 ans, qui parle un français impeccable. Je me suis aussi rendu dans une seconde résidence familiale à Hydra, en Grèce, achetée en 1961. C’est une île sans voiture. Nous avons dû transporter nos instruments à dos d’âne! »

Après le succès (disque d’or) du convaincant et dépouillé Like a Man (3e long jeu), sorti en 2012, Cohen admet qu’il était rongé par l’angoisse et le doute.

« Grâce à ce bel accueil ici, mais aussi en Europe et aux États-Unis, j’ai fini par me dire que les gens avaient des attentes énormes à l’endroit du prochain album. J’ai fait des chansons que je qualifierais de trop teintées par l’envie de plaire. C’est comme si je passais des billets contrefaits. Après réflexion, j’ai tout jeté pour recommencer à zéro, malgré les bons commentaires de mon entourage et de mon père. Je savais que je pouvais faire mieux. »

De ces pièces nées dans un studio de Los Angeles, il ne reste rien sur l’opus We Go Home. Ou presque. Uniform, qu’il chantait déjà sur scène, a su trouver sa place sur le tout récent encodé.

« Pieds nus au salon »

Voilà ce qui explique en grande partie cette reconquête des deux maisons familiales. Cohen voulait se nourrir du passé, de son enfance, de sa famille, afin de s’y nourrir « d’authenticité ».

« Je m’y sentais vraiment bien. J’ai revisité pour une énième fois la résidence montréalaise avec ses murs dénudés. De toute évidence, cet album est une sorte d’histoire domestique. Et cette fois, ça n’avait rien à voir avec l’appréhension vécue il y a quelques années par rapport à la grande popularité de mon père. Cette peur des comparaisons… Maintenant, tout est assumé. Il fait en quelque sorte partie du processus. On jase de mes chansons tout comme des siennes. » Leonard Cohen sortira aussi en septembre un disque titré Popular Problems.

« I will speak like my father / When is not around / You’ll be hearing his voice / Like you’re hearing me now » chante Adam Cohen sur le morceau Fall Apart. Dans un communiqué de presse qui présente le travail d’Adam Cohen, on peut lire ceci : « Il est le chainon qui relie son père Leonard à son merveilleux petit garçon de sept ans, Cassius. Il est un fils, et il est un père. Il est aussi un homme, tout simplement ».

De toute évidence, l’aura patriarcale est maintenant une onde positive aux yeux d’Adam Cohen. « Pieds nus dans le salon, j’étais vraiment au meilleur endroit possible pour créer We Go Home, partage-t-il. Puis, commencer la production dans cet endroit en Grèce était formidable. Je me plaisais à me remémorer le passé, à y revivre mes premières expériences de gamin. »

Pour l’enregistrement, Cohen a fait appel aux mêmes musiciens qui ont été impliqués sur la précédente mouture. Ils ont d’ailleurs été du séjour en Grèce. Le fidèle comparse d’Adam Cohen, Don Miguel (il a aussi joué de la basse), a d’ailleurs coréalisé We Go Home avec lui.

« Il me connaît, on a joué ensemble de nombreuses fois, affirme Cohen. Je lui fais pleinement confiance […] Quand nous avons fini la première chanson à Hydra, nous savions tous que cette approche était la bonne. L’autre moitié s’est faite de la même manière, à Montréal. »

Relativement posé (Song of Me and You, Too Real, Boats), We Go Home est néanmoins plus énergique que le précédent album. La guitare acoustique, le piano et la batterie insufflent parfois un côté pop à certaines pièces comme Love Is, Fall Apart ou encore la chanson-titre du disque.

Adam Cohen offrira un spectacle à l’église St.John the Evangelist (l’édifice au toit rouge) dans le cadre du festival Pop Montréal, le 18 septembre. Il sera également au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, le 21 novembre. Un paquet d’autres concerts en Amérique et en Europe sont aussi au programme à l’automne.

---

Adam Cohen

We Go Home

Rezolute / Universal

Sortie le 16 septembre en magasin (le 15 septembre sur Itunes)

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les meilleures chansons de 2014