NOUVELLES

Une frégate canadienne est narguée par des avions russes sur la mer Noire

08/09/2014 07:33 EDT | Actualisé 09/09/2014 03:23 EDT
Courtoisie

Une frégate canadienne participant à un exercice de l'OTAN sur la mer Noire a été narguée par des avions militaires russes près de la côte sud de l'Ukraine, dimanche.

Le ministre de la Défense, Rob Nicholson, a qualifié l'incident de provocation inutile et a ajouté que ce genre de comportement risquait d'augmenter encore plus les tensions dans la région alors qu'un cessez-le-feu fragile commence à prendre forme.

Le ministre a expliqué que les avions ont circulé en rond autour du HMCS Toronto, ce qui n'est pas un geste de menace.

Les rapports indiquent que trois aéronefs, deux chasseurs et un avion de surveillance ont été impliqués.

L'armée navale américaine a organisé les exercices de trois jours en collaboration avec l'Ukraine. C'est la 13e fois que l'exercice a lieu depuis que l'ancien pays du bloc de l'Est a manifesté un intérêt afin de joindre l'OTAN.

L'exercice avait été planifié bien avant que les relations avec la Russie tournent au vinaigre à la suite de l'annexion par Moscou de la Crimée et de son intervention dans l'est de l'Ukraine.

Des navires de la Géorgie, de la Roumanie, de la Turquie et de l'Espagne étaient aussi impliqués dans l'exercice.

La semaine prochaine, des troupes américaines vont diriger un exercice international au sol à Yavoriv, en Ukraine. Un total de 14 Canadiens devraient y participer.

Il s'agirait du premier exercice du genre en sol ukrainien depuis l'annexion russe de la Crimée le printemps dernier.

M. Nicholson a déclaré que les gestes d'intimidation de la Russie n'auraient pas d'impact sur le Canada et l'opération de réassurance.

"Le message que le Canada envoie - tout comme le reste de nos alliés au sein de l'OTAN - est que les gestes téméraires de la Russie doivent arrêter", a-t-il dit par le biais d'un communiqué.

INOLTRE SU HUFFPOST

Sommet de l'OTAN