NOUVELLES

Les coéquipiers d'Alfredsson chez les Wings veulent le convaincre de revenir

08/09/2014 06:45 EDT | Actualisé 08/11/2014 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Daniel Alfredsson se laisse désirer par les Red Wings alors qu'il ne sait toujours pas s'il sera de retour pour une 19e saison dans la Ligue nationale de hockey et une deuxième à Detroit.

Mais ses coéquipiers qui se sont entraînés avec lui ce mois-ci ont tenté «à tous les jours» de le convaincre de revenir, a déclaré le défenseur des Wings Niklas Kronwall.

«'Alfie' est un gars qui serait difficile à remplacer, car non seulement apporte-t-il beaucoup de talent sur la glace, mais aussi beaucoup de leadership, a dit Kronwall lundi, lors de la tournée média des joueurs de la LNH. Son expérience est très précieuse. Je ne crois pas qu'on puisse mettre un prix là-dessus. Ce serait bien différent sans lui s'il ne revient pas.»

Alfredsson a passé 17 saisons avec les Sénateurs d'Ottawa avant de signer un contrat d'un an avec les Wings l'été dernier. Des problèmes au dos l'ont embêté et sont la source de son indécision.

Le directeur général des Red Wings, Ken Holland, a récemment indiqué que l'équipe attendrait jusqu'à la semaine du 15 septembre — juste avant le début du camp — afin de savoir comment se sent Alfredsson. L'ailier droit de 41 ans n'a rien laissé transpirer quand il s'est adressé aux journalistes après un entraînement impromptu à Detroit, la semaine dernière.

Quand on lui a demandé s'il croyait qu'Alfredsson allait revenir, Kronwall a marqué une pause avant de répondre.

«C'est difficile à dire avec lui. Nous tentons de le cerner, mais c'est difficile. Nous l'espérons tous par contre.»

Le jeune attaquant suédois Gustav Nyquist n'a pas abordé le sujet avec Alfredsson, mais il souhaite aussi le revoir dans l'uniforme des Wings la saison prochaine.

«Je pense que chaque équipe dans cette ligue aimerait compter sur 'Alfie'. C'est un grand joueur et il peut vraiment nous aider. Son style correspond au style de jeu de notre équipe.»

Alfredsson a marqué 18 buts et récolté 49 points en 68 rencontres la saison passée. Son état l'a empêché de prendre part à deux des cinq matchs éliminatoires des Wings. Au cours de sa carrière, Alfredsson a marqué 426 buts et ajouté 682 aides, des chiffres qui risquent de le mener jusqu'au Temple de la renommée. Si jamais il décidait d'accrocher ses patins, c'est possiblement un gars qui n'a pas encore marqué un but dans la LNH — Anthony Mantha — qui pourrait en profiter.

PLUS:pc