NOUVELLES

L'armée canadienne achète des robots détectant les armes de destruction massive

08/09/2014 06:10 EDT | Actualisé 08/11/2014 05:12 EST

OTTAWA - L'armée canadienne dépensera près de 10 millions $ afin de faire l'acquisition de 20 robots servant à détecter des bombes sales radioactives, ainsi que des armes chimiques et biologiques.

L'entente a été annoncée lundi par l'entreprise américaine iRobot Corp., qui a obtenu le contrat à la suite d'un appel d'offres ouvert.

L'équipe de neutralisation d'explosifs de l'armée a déjà utilisé des petits véhicules robotisés afin de trouver et désarmer des bombes en bordure de route et des pièges, mais ces engins n'avaient pas la capacité de détecter des armes de destruction massive, ce que les groupes terroristes comme Al-Qaïda tentent d'acquérir.

Tom Phelps, directeur des produits robotisés chez iRobot, a expliqué que le développement de l'équipement acquis par l'armée canadienne a été largement influencé par les guerres en Irak et en Afghanistan.

Les véhicules dirigés à distance peuvent entrer dans des édifices, monter des escaliers et circuler dans des secteurs qui pourraient être dangereux pour les soldats.

Les 20 robots devraient être livrés d'ici avril prochain.

PLUS:pc