NOUVELLES

Yémen: les troupes gouvernementales dispersent un sit-in des rebelles

07/09/2014 07:48 EDT | Actualisé 07/11/2014 05:12 EST

SANAA, Yémen - Les forces de sécurité yéménites sont intervenues, dimanche, pour mettre fin à un sit-in de rebelles chiites bloquant la route vers l'aéroport de la capitale en utilisant des canons à eau, des béliers mécaniques et des gaz lacrymogène, ont indiqué des responsables de la sécurité et des témoins.

Ces rebelles avaient précédemment durci leurs manifestations antigouvernementales en cours depuis une semaine en se déplaçant vers la route en question, plantant des tentes près du ministère des Communications et bloquant le trafic vers Sanaa en provenance du sud et de l'ouest.

Selon des responsables de la sécurité, les protestataires ont accueilli les troupes avec des pierres. Un témoin rapporte même que les manifestants se sont emparés d'un bélier mécanique, d'un canon à eau et d'un véhicule blindé appartenant aux autorités.

D'autres sit-ins sont toujours en cours à travers la capitale, aux alentours de plusieurs ministères.

Les rebelles chiites, appelés Hawthis, campent depuis bientôt trois semaines à Sanaa, réclamant la démission du gouvernement et le retour des subventions sur le carburant.

Mais lorsque le président Abed Rabbo Mansour Hadi a dissous le cabinet, mardi, et promis de nommer un nouveau premier ministre d'ici une semaine dans un geste d'ouverture, les rebelles n'ont fait que durcir leurs actions.

Les prix de l'essence ont pratiquement doublé depuis la fin des subventions, mais la réaction de la population a été limitée après l'annonce faite en juillet. Selon les opposants, les Hawthis se servent de l'affaire pour dissimuler leur véritable objectif, soit simplement de prendre le pouvoir.

PLUS:pc