NOUVELLES

Un placement de 52 verges de Bryant en surtemps permet aux Falcons de l'emporter

07/09/2014 06:12 EDT | Actualisé 07/11/2014 05:12 EST

ATLANTA - Matt Ryan a connu plusieurs matchs impressionnants avec les Falcons d'Atlanta. Il a toutefois peut-être connu son meilleur, dimanche.

Ryan a fracassé un record d'équipe avec 448 verges de gains et a démontré qu'il pouvait aussi courir afin d'étirer les jeux. Il a guidé les Falcons vers une victoire de 37-34 en prolongation face aux Saints de La Nouvelle-Orléans dans un autre match serré entre les deux rivaux de la section Sud de la Nationale.

Matt Bryant a réussi un placement de 51 verges sur le dernier jeu du quatrième quart et il a ajouté un placement de 52 verges en prolongation après un échappé des Saints dès le deuxième jeu du quart supplémentaire.

Mais Ryan a été le héros du match, lui qui a complété 31 de ses 43 passes dont trois pour des touchés et qui a battu la marque d'équipe de 431 verges de gains établie par Chris Chandler en 2001. Ryan a également couru trois fois avec le ballon pour 15 verges de gains, en plus d'éviter la pression appliquée par les Saints. Ryan a été victime d'un seul sac, après en avoir encaissé 44 la saison dernière.

«Il a connu plusieurs bons matchs et réussi beaucoup de jeux pour nous, a dit l'entraîneur-chef des Falcons Mike Smith. Mais j'ai été très impressionné par son habileté à prolonger les jeux en bougeant dans la pochette protectrice. Et il a été très, très précis. Quand vous récoltez 568 verges de gains à l'attaque, dont 448 par la voie des airs, c'est parce que votre quart joue bien.»

Ryan a également fracassé le record d'équipe pour les passes de touché en carrière. Il est rendu à 156, deux de plus que les 154 de Steve Bartkowski.

Les Falcons ont signé seulement une quatrième victoire à leurs 17 derniers matchs face aux Saints. Cette victoire est particulièrement savoureuse pour les Falcons, qui ont compilé un dossier de 4-12 la saison dernière, terminant sous la barre de ,500 pour une première fois depuis 2007.

«C'est un bon départ, a admis Ryan, mais la saison est longue.»

Les deux équipes ont inscrit un total de 17 points lors des dernières 2:50 du quatrième quart, forçant ainsi la prolongation. Les Saints ont obtenu la première possession du ballon, mais William Moore a arraché le ballon des mains de Marques Colston après qu'il eut attrapé une passe. Les Falcons ont récupéré le ballon à la ligne de 38 dans le territoire des Saints et après trois jeux et seulement quatre verges de gains, Bryant a réussi le placement de la victoire.

«Vous n'avez que deux yeux. Vous ne pouvez pas voir derrière vous, a dit Moore en revenant sur le jeu. Je vais continuer à travailler comme ça et j'espère continuer dans la même veine cette saison.»

Neuf des 12 matchs précédents entre les deux équipes ont été décidés par huit points ou moins, une tendance qui s'est révélée juste.

«C'est une défaite difficile à digérer, a déclaré l'entraîneur-chef des Saints Sean Payton. Il arrive de vous retrouver dans un match serré où l'équipe en avance change souvent. Les plus petits détails, surtout en prolongation, peuvent avoir un impact majeur.»

PLUS:pc