NOUVELLES

Les pays arabes d'accord pour «affronter» les jihadistes de l'État islamique

07/09/2014 04:25 EDT | Actualisé 07/09/2014 04:25 EDT
MOHAMED EL-SHAHED via Getty Images
Egyptian Foreign Minister Sameh Shoukri (2R) gestures during a meeting of foreign ministers at the headquarters of the Arab League in the Egyptian capital Cairo on September 7, 2014. Arab League chief Nabil al-Arabi called for a military and political confrontation with Islamic State jihadists and other militants he said threatened the existence of Arab states. Arabi's remarks, at a meeting of Arab foreign ministers, came as the United States expanded air strikes against the militants in Iraq and sought wider regional backing for its campaign. AFP PHOTO / MOHAMED EL-SHAHED (Photo credit should read MOHAMED EL-SHAHED/AFP/Getty Images)

Les pays arabes sont tombés d'accord pour "affronter" les jihadistes de l'Etat islamique (EI) qui sèment la terreur en Irak et en Syrie, a affirmé dimanche le chef de la Ligue arabe Nabil al-Arabi.

"Les ministres des Affaires étrangères des pays arabes se sont mis d'accord pour prendre les mesures nécessaires pour affronter les groupes terroristes y compris" l'Etat islamique, a déclaré M. Arabi lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion ministérielle de cette organisation au Caire.

Selon le texte final de la session de la Ligue arabe lu par M. Arabi, les ministres arabes ont convenu de "prendre toutes les mesures pour combattre le terrorisme au niveau politique, sécuritaire et idéologique".

Le texte ne fait aucune référence au projet de coalition internationale initié par les Etats-Unis pour lutter contre l'Etat islamique.

A l'ouverture de cette réunion, le chef de la Ligue Arabe avait appelé les pays arabes à faire face "militairement et politiquement" aux jihadistes de l'EI.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Principaux attentats terroristes aux États-Unis