NOUVELLES

Les Alouettes gagnent 38-31 après être venus de l'arrière face aux Tiger-Cats

07/09/2014 04:34 EDT | Actualisé 07/11/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Alors qu'ils n'allaient nulle part, les Alouettes de Montréal ont réussi un improbable retour pour triompher des Tiger-Cats de Hamilton 38-31 et signer une première série de deux victoires cette saison, en plus de se hisser à égalité en tête dans l'Est.

Tirant de l'arrière 24-10, les Alouettes (3-7) ont inscrit 28 points consécutifs pour transformer un retard en une avance de 14 points, une poussée couronnée par la deuxième faufilade payante d'une verge de Tanner Marsh, qui faisait alors 38-24.

C'est toutefois le touché de James Rodgers, marqué à la suite d'un spectaculaire retour de botté de 82 verges, qui a fait basculer le vent à l'avantage des Alouettes, qui venaient tout juste de créer l'égalité 24-24 et forcer les Tiger-Cats (2-7) à dégager sur leur possession suivante. C'est ce botté qui s'est retrouvé dans leur zone des buts, donné pour de bon les devants aux locaux et semé l'hystérie parmi les 20 551 spectateurs réunis au stade Percival-Molson.

«Le mérite revient à mes bloqueurs, a expliqué Rodgers. Sur un retour de botté, quand vous obtenez de bons blocs comme ça a été le cas sur ce jeu, il ne vous reste plus qu'à effectuer quelques feintes et vous êtes parti.»

Andy Fantuz, avec son deuxième touché du match, a ramené les Tiger-Cats (3-7) à sept points dans les dernières secondes de la rencontre, mais les visiteurs ont été incapables de récupérer le botté court qu'ils ont ensuite tenté. Les Alouettes n'ont eu qu'à mettre le genou au sol pour confirmer leur victoire.

Winston Venable et Duron Carter ont marqué les autres touchés des locaux. Sean Whyte a complété la marque avec un placement de 35 verges.

Rico Murray a réussi l'autre majeur des Tiger-Cats. Justin Medlock a réussi des placements de 47 et 23 verges, en plus d'un simple sur une distance de 53 verges.

La défense et les unités spéciales donnent le ton

Comme cela a souvent été le cas cette saison, la troupe de Tom Higgins peut remercier sa défense et ses unités spéciales, qui ont donné le ton et ont mené directement à 28 points des vainqueurs.

Tout ça a commencé dès la première séquence de la rencontre. John Bowman a alors fait perdre le ballon au demi offensif Mossis Madu avant que Winston Venable ne le récupère et le ramène sur 57 verges, pour placer les Alouettes en avant 7-0. Ce fut cependant les derniers moments de réjouissance des locaux en première demie.

Les Tiger-Cats ont alors profité de l'inertie de l'attaque des Alouettes pour inscrire 21 points sans réplique, dont un touché sur un retour d'interception de 40 verges de Rico Murray qui leur a permis de prendre les devants 10-7. Les visiteurs regagneront leur vestiaire en avant 21-7.

Au retour, les Alouettes ont amorcé leur remontée. Forcés de dégager sur leur première série, Chip Cox leur a permis de reprendre immédiatement le ballon quand il a provoqué l'échappé de Cary Koch. Les Alouettes ont repris au 34 des visiteurs et ont inscrit un placement.

La défense leur a permis d'inscrire un premier majeur quand Billy Parker a intercepté en plongeant la passe que Zach Collaros destinait à Bakari Grant. Parker s'est relevé avant de franchir 45 verges et d'amener les Alouettes jusqu'au 4 des Ti-Cats. Ils marqueront un touché sur la première faufilade de Marsh.

«C'est important pour nous d'appuyer nos coéquipiers de l'attaque, a déclaré l'ailier défensif Gabriel Knapton, auteur de trois sacs. C'est le genre de défense que nous sommes: provoquer des revirements pour notre attaque et avoir du plaisir sur le terrain. Pour le reste, c'est notre travail d'arrêter l'attaque adverse. On s'applique à bien le faire.

À son deuxième départ, Jonathan Crompton (18 en 27, 206 verges, un touché, une interception) a mis du temps à se mettre en marche, mais il l'a fait au bon moment. Sur la série suivante, il a permis à l'attaque des Alouettes de franchir 95 verges avant de réussir sa première passe de touché de la saison — sur 10 verges à Duron Carter — pour permettre aux Alouettes de créer l'égalité sur le dernier jeu du troisième quart.

«Je pense que le point tournant du match a été d'être capable de se regrouper à la mi-temps alors qu'on tirait de l'arrière 21-7, a analysé Higgins. La défense s'est levée et c'est bien d'avoir reçu un coup de main de la part des unités spéciales aussi. Nous avons affronté une très bonne équipe. Pour notre part, nous nous améliorons et nous ne pourrions pas être plus heureux du résultat.»

PLUS:pc