NOUVELLES

Des tirs d'obus blessent cinq civils dans un quartier résidentiel de Mogadiscio

07/09/2014 08:01 EDT | Actualisé 07/11/2014 05:12 EST

MOGADISCIO, Somalie - Des obus de mortier sont tombés dans un quartier de la capitale somalienne, dimanche, au lendemain de la nomination du nouveau chef du groupe extrémiste Al-Shebab après la mort du précédent leader, tué dans une frappe aérienne américaine.

Un policier de Mogadiscio, Mohamed Abdi, a déclaré que les obus étaient tombés dans le quartier résidentiel Hamarjajab, blessant cinq civils. Aucun groupe n'a revendiqué la responsabilité des tirs.

Mais en nommant leur nouveau chef, Ahmad Umar, les extrémistes d'Al-Shebab ont promis de venger la mort de leur précédent leader spirituel, Ahmed Abdi Godane, tué lundi par une frappe américaine.

Le gouvernement somalien a indiqué, dimanche, que des renseignements crédibles faisaient craindre des attentats d'Al-Shebab en représailles à la mort de Godane.

PLUS:pc