POLITIQUE

Course à la direction du PQ : l'exécutif refuse de baisser le plafond des dons

07/09/2014 06:51 EDT | Actualisé 07/09/2014 06:51 EDT
PC

Le comité exécutif national du Parti québécois (PQ) rejette la proposition mise de l'avant par les députés Martine Ouellet et Alexandre Cloutier d'abaisser le plafond des dépenses et la contribution maximale autorisés durant la course à la direction à venir au sein de la formation politique.

Le 25 août dernier, les députés de Vachon et de Lac-Saint-Jean, qui sont tous deux pressentis comme candidats à la succession de Pauline Marois, avaient écrit au président du parti afin que la contribution maximale permise en faveur d'un candidat ne dépasse pas 200 $, et que le plafond des dépenses soit fixé à 250 000 $.

Selon nos sources, les membres du comité exécutif national du PQ, qui se sont réunis à huis clos samedi, ont rejeté ces idées. Ils ont plutôt adopté une proposition dans laquelle la contribution maximale sera fixée à 500 $, comme le prévoit une loi adoptée par le Parti québécois en 2012. Le plafond des dépenses sera quant à lui fixé à 300 000 $, comme cela a été le cas en 2007 lors de la course à la direction à l'issue de laquelle Pauline Marois a été couronnée chef du PQ.

Le comité exécutif national du PQ est composé de 16 personnes, dont entre autres, le chef par intérim du parti Stéphane Bédard, le président du conseil exécutif Raymond Archambault, le président du conseil exécutif des jeunes Léo Bureau-Blouin, et trois députés.

Lors de la même rencontre, les membres du comité exécutif se sont mis d'accord pour que deux scénarios de course soient soumis aux membres du parti. Le premier prévoit que la course se ferait selon les statuts actuels du parti, ce qui signifie que seuls les membres en règle pourraient choisir le prochain chef.

Le second prévoit que tous les Québécois s'identifiant aux valeurs du parti puissent contribuer au choix du prochain chef péquiste. Opter pour le second scénario s'avérerait cependant plus coûteux pour le PQ, qui devrait consacrer près d'un demi-million de dollars pour organiser un congrès spécial et permettre à tous ceux qui le souhaitent de voter.

Ces deux scénarios seront présentés le 4 octobre prochain aux présidents et présidentes du Parti québécois à l'occasion d'une rencontre qui aura lieu à Sherbrooke.

Dans tous les cas, le Parti québécois aura un nouveau chef dès le printemps prochain, puisque le choix se fera en avril ou en mai, selon l'option retenue par les présidents du parti. Les personnes intéressées à se lancer dans la course devront présenter leur bulletin de candidature au cours de l'automne.

La course sera ensuite officiellement lancée dès le début de l'année 2015.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Qui pourrait prétendre à la chefferie du PQ?