NOUVELLES

Toledo se hisse en tête à moins-10, se place en position de défendre son titre

06/09/2014 07:48 EDT | Actualisé 06/11/2014 05:12 EST

LÉVIS, Qc - Esteban Toledo a joué 66 (moins-6) en deuxième ronde pour se hisser en tête du Championnat de Québec en compagnie de Brad Faxon, samedi, se plaçant ainsi en position pour devenir le premier golfeur à défendre son titre avec succès dans ce tournoi organisé par Synchro Sports depuis 2010.

«Je me suis présenté sur le terrain aujourd'hui en me disant que je devais m'amuser, a dit Toledo. Et c'est ce que j'ai fait. J'ai bien frappé la balle. J'ai atteint beaucoup d'allées et j'ai bien joué sur les verts. Et lorsque ça m'arrive, alors je gagne beaucoup en confiance.»

Le Mexicain a réussi six oiselets, sans commettre le moindre boguey, lui permettant de se retrouver à 134 (moins-10) au score cumulatif.

«Un des gars m'a dit à un certain moment que je menais par un coup, mais je l'ignorais, a-t-il commenté. Et c'est cette attitude que je dois conserver. Je sais que les gars derrière moi vont mettre de la pression, mais ça me convient parfaitement. Si je joue à ma façon demain (dimanche), et que je frappe aussi bien la balle, alors j'aurai de bonnes chances (de l'emporter).»

Il a été rejoint par Faxon, qui a signé une deuxième carte consécutive de 67, alors que le soleil se couchait sur le parcours du club de golf La Tempête. C'est la première fois que deux golfeurs sont à égalité en tête du tournoi après 36 trous.

«J'ai connu une très bonne ronde de golf, a admis l'Américain âgé de 53 ans. Je me suis mis à rire à un certain moment parce que j'atteignais tous les verts et calais tous mes coups roulés, ce que je n'ai pas été capable de faire avec régularité cette saison.

«C'est là que je me suis dit que je pouvais jouer sous la barre de 70, et alors je me suis mis à commettre des bogueys, dont un au 17e, mais l'oiselet au 18e fut un véritable baume — surtout à la tombée de la nuit, alors que la température chutait brutalement.»

Loren Roberts suit deux coups derrière, à moins-8.

Trois golfeurs, dont Jay Haas — quatrième au classement de la coupe Charles Schwab —, suivent à moins-7 au total des 36 premiers trous.

Toledo, un ancien boxeur, avait effacé un déficit de quatre coups avant de l'emporter au troisième trou de prolongation l'an dernier contre Kenny Perry. Larry Mize (2010), John Cook (2011) et Mark Calcavecchia (2012) ont tous échoué dans leur tentative de défendre leur titre avec succès lors des trois premières éditions du tournoi.

«David Frost m'a demandé au début de la semaine pourquoi je n'imiterais pas Kirk Triplett en défendant mon titre avec succès comme lui à Pebble Beach l'an dernier, a raconté Toledo. J'ai commencé à y penser lorsque j'ai calé un oiselet au 14e trou, et j'ai dit à mon 'caddie' que nous avions peut-être une chance. Donc j'ai bien joué.»

Son meilleur résultat jusqu'ici cette saison est une quatrième place au tournoi sur invitations Insperity en avril.

Le début de la ronde avait été repoussé de deux heures, en raison des orages qui ont balayé le secteur tôt samedi matin. En raison de la pluie qui s'est abattue sur le parcours, les allées et les verts, détrempés, sont devenus beaucoup moins rapides. En conséquence, rares sont les golfeurs qui ont pu attaquer les normales-5 en deux coups — contrairement à la veille, sous une chaleur accablante.

«Nous étions confortables aujourd'hui lorsque le soleil se pointait le bout du nez, a noté Faxon. J'imagine que le vent va souffler aussi fort demain, ce qui va rendre certains coups très difficiles à exécuter, mais il y aura certains trous, dont les normales-5, qui seront atteignables en deux si le vent est favorable. Mais vous savez, il faudra garder la balle dans l'allée et être en mesure de capitaliser sur les verts.»

Le meneur à l'issue de la première ronde, Chip Beck, a éprouvé sa part d'ennuis et a complété le parcours en 75 coups. Il est à moins-4 pour le tournoi.

Au total, 55 golfeurs sont sous la normale après deux rondes, dont les Canadiens Jim Rutledge (moins-4), Rod Spittle (moins-1) et Rémi Bouchard (moins-1).

Le Championnat de Québec est un tournoi de trois rondes sans seuil de qualification du circuit des Champions, réservé aux golfeurs âgés de 50 ans et plus. Une bourse de 240 000 $ US, tirée d'un enjeu global de 1,6 million $, sera remise au vainqueur.

PLUS:pc