NOUVELLES

Les Bucs sont ravis de se mesurer aux Panthers en lever de rideau

06/09/2014 11:46 EDT | Actualisé 06/11/2014 05:12 EST

TAMPA, États-Unis - Le plaqueur Gerald McCoy, qui a pris part à deux Pro Bowls, réfléchissait au défi qui attend les Bucs dimanche, alors qu'ils amorceront la saison en accueillant Cam Newton et les Panthers, les champions en titre de la section Sud de la NFL.

Tampa Bay ne s'est pas rendu en éliminatoires depuis 2007, un passage difficile qui a inclus trois nouveaux entraîneurs en cinq ans, dont l'embauche de Lovie Smith en janvier cette année.

De leur côté, les Panthers ont gagné 12 matches pour égaler un record d'équipe, l'an dernier, tirant profit d'un Newton qui a repris sa place comme l'une des vedettes montantes de la ligue. Deux de ces gains ont été obtenus sans trop d'ennuis face aux Bucs, 31-13 et 27-6, et McCoy ne l'a pas oublié.

«En ce moment nous sommes perçus comme un club de 4-12 (leur fiche en 2013), et ça revient à nous de changer notre image», a dit l'athlète de 26 ans.

L'idée de passer de la dernière à la première place d'une saison à l'autre n'est pas si farfelue dans le Sud de la Nationale. Cela est arrivé six fois depuis 2002; les Bucs, les Panthers, les Falcons et les Saints ont tous remporté trois championnats de section depuis ce temps. Aucune des équipes n'a toutefois réussi à garder son titre, depuis 12 ans.

Newton a brillé face aux Buccaneers l'an dernier, totalisant quatre passes de touché et deux courses payantes.

«Il a pu travailler à son aise, et c'est ce que vous voulez éviter, a dit McCoy. Il est l'un des meilleurs de la ligue pour échapper à la pression. Si vous lui donnez trop de temps, il va vous faire mal avec ses pieds ou son bras. Il faut vraiment l'attaquer de partout.»

Newton a été opéré à la cheville pendant la saison morte. Il est aussi incommodé par des blessures aux côtes depuis deux semaines, ce qui rend son statut incertain pour dimanche.

Que Newton joue ou pas, les Panthers ont une défense du tonnerre: ils ont dominé la NFL avec 60 sacs l'an dernier, et seuls les Seahawks ont permis moins de verges à leurs rivaux.

La brigade va se mesurer à une attaque coordonnée par Jeff Tedford, anciennement entraîneur-chef avec l'Université de la Californie. Ce dernier en sera à ses débuts dans la NFL.

Tedford a toutefois subi une procédure médicale non dévoilée le mois dernier, et il est possible qu'il ne puisse pas être à son poste dimanche. Dans ce cas, les adjoints à l'attaque combleraient ses fonctions en comité, avec l'entraîneur des quarts Marcus Arroyo aux commandes.

Le quart partant des Bucs est Josh McCown, qui n'a pas amorcé un match inaugural depuis 2007. Le vétéran de 35 ans vient toutefois de connaître sa meilleure saison en carrière avec 13 passes de touché et une seule interception pour Chicago, quand Jay Cutler était blessé. Tampa Bay compte sur lui pour redresser une équipe qui s'est classée 30e pour les points marqués en 2013.

PLUS:pc