NOUVELLES

Jim Prentice sera le prochain premier ministre de l'Alberta

06/09/2014 06:28 EDT | Actualisé 06/11/2014 05:12 EST

EDMONTON - L'ancien ministre fédéral Jim Prentice a remporté la course à la direction du Parti progressiste-conservateur de l'Alberta, samedi soir, et sera bientôt assermenté comme 16e premier ministre de la province.

L'ancien député conservateur de Calgary, âgé de 58 ans, a largement devancé les deux autres candidats en lice, les anciens ministres provinciaux Thomas Lukaszuk et Ric McIver.

Cette élection a été provoquée par la démission de la première ministre Alison Redford, à la suite de tensions au sein du caucus conservateur liées entre autres à ses frais de déplacement.

M. Prentice prend ainsi la direction d'un gouvernement dont la popularité est en chute libre dans les sondages après les controverses ayant entouré Mme Redford.

«La fin de cette course à la direction représente un nouveau départ pour l'Alberta», a déclaré M. Prentice aux membres du parti réunis samedi soir à l'Expo Convention Centre d'Edmonton, quelques minutes après l'annonce des résultats.

«Aujourd'hui, nous commençons le travail pour rétablir la confiance envers le gouvernement et rendre les Albertains fiers des gens qui les représentent et qui servent notre province.»

M. Prentice a remporté près de 77 pour cent des votes exprimés, soit bien plus que les 50 pour cent requis pour éviter un second tour. M. McIver a obtenu 12 pour cent des voix, tandis que M. Lukaszuk en a récolté 11 pour cent.

Le scrutin a été entaché par des cafouillages informatiques et téléphoniques qui auraient empêché certains membres du parti de voter.

Le nouveau chef progressiste-conservateur devra maintenant se faire élire au sein de la législature provinciale. Il a promis de déclencher une élection complémentaire le plus rapidement possible.

Le seul siège vacant est celui qu'occupait Alison Redford, mais le député de Calgary-Mackay-Nose Hill, Neil Brown, a proposé de quitter son siège pour que M. Prentice puisse se porter candidat.

Les prochaines élections générales albertaines sont prévues en 2016.

Jim Prentice était le favori de la course dès l'annonce de sa candidature. Presque tous les membres du caucus conservateur se sont ralliés derrière lui. Son équipe de campagne a récolté 1,8 million $, plus du double de la somme totale récoltée par les deux autres candidats.

M. Prentice est un nouveau venu en politique provinciale. Il a précédemment été ministre fédéral de l'Environnement, des Affaires indiennes et de l'Industrie dans le gouvernement de Stephen Harper. Il a quitté la politique fédérale en 2010 pour un poste de direction à la banque CIBC.

Le nouveau chef a promis de recentrer le gouvernement progressiste-conservateur et de rétablir son intégrité. M. Prentice souhaite former un cabinet restreint pour refléter son engagement envers l'austérité fiscale.

Durant la campagne, il a promis de ne pas augmenter les taxes ni de jouer avec les redevances du pétrole. Il a également promis une accélération du remboursement de la dette provinciale et la construction de nouvelles écoles.

Le premier ministre Harper a salué l'élection de M. Prentice dans un communiqué publié tard samedi soir.

«Je me réjouis à l'idée de travailler avec M. Prentice sur des enjeux importants pour les Albertains et pour tous les Canadiens, notamment l'économie, le développement responsable des ressources et la création d'emplois», a-t-il dit.

PLUS:pc