NOUVELLES

Frappes contre l'État islamique en Syrie: 25 morts, selon un premier bilan

06/09/2014 08:26 EDT | Actualisé 06/11/2014 05:12 EST

BEYROUTH - Des frappes aériennes effectuées par les forces gouvernementales syriennes contre des cibles du groupe extrémiste de l'État islamique dans la ville de Raqqa ont fait au moins 25 morts samedi.

Au moins 16 civils ont perdu la vie, en plus de neuf combattant de l'État islamique, selon ce que rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. La majeure partie des civils ont été tués après qu'une boulangerie, située sur une rue très fréquentée, eut été frappée. L'Observatoire, qui obtient ses informations d'un réseau de militants présents sur les lieux, précise que le bilan des morts devrait s'alourdir.

Raqqa, située dans le nord-est du pays, est entièrement sous le contrôle des militants islamistes.

Selon un militant sur place, Abou Ibrahim, au moins huit membres d'une même famille ont perdu la vie.

D'autres frappes ont touché un édifice gouvernemental utilisé comme quartier général par l'État islamique et un autre immeuble qui sert de prison.

Le gouvernement syrien a augmenté ses actions militaires contre l'État islamique depuis qu'il a pris le contrôle d'une partie de l'Irak avant de proclamer un califat à cheval sur les deux pays.

Le gouvernement du président syrien Bachar al-Assad a également subi de lourdes pertes aux mains de l'État islamique, qui a tué des centaines de soldats et de combattants pro-gouvernement au cours des derniers mois.

PLUS:pc