NOUVELLES

Ebola: les autorités de la Sierra Leone placent tout le pays en quarantaine

06/09/2014 01:19 EDT | Actualisé 06/11/2014 05:12 EST

FREETOWN, Sierra Leone - Les citoyens de la Sierra Leone ont reçu l'ordre de demeurer à l'intérieur de leur domicile pendant trois jours, plus tard ce mois-ci, dans une tentative de freiner l'épidémie d'Ebola, qui a fait plus de 2000 morts en Afrique de l'Ouest.

Le porte-parole du gouvernement Abdulai Bayraytay a précisé que le gouvernement demandait aux citoyens de rester chez eux les 19, 20 et 21 septembre. Ces dates ont été choisies pour permettre à la population de faire des provisions de nourriture, entre autres, avant d'être placée en quarantaine.

Des opposants s'interrogent cependant déjà quant à l'utilité de la mesure. Médecins sans frontière croit qu'«il sera extrêmement difficile pour les travailleurs de la santé d'identifier correctement les personnes atteintes en faisant du porte à porte».

Le groupe souligne également que même si des personnes atteintes sont identifiées, la Sierra Leone n'aura pas assez de lit pour les traiter.

Médecins sans frontière ajoute que selon son expérience, «la quarantaine n'est pas utile pour contrôler la propagation de la maladie d'Ebola parce qu'elle pousse les gens à se cacher et met en péril la confiance entre le peuple et les travailleurs de la santé».

La maladie d'Ebola a fait plus de 2000 morts en Afrique de l'Ouest, dont plus de 400 dans la Sierra Leone.

Un médecin a déclaré vendredi que les soins de santé s'étaient détériorés dans la capitale de Freetown parce que plusieurs personnes ont peur de se rendre à l'hôpital et que certains médecins craignent de soigner ceux qui s'y présentent.

PLUS:pc