NOUVELLES

Un petit avion américain s'écrase au large de la Jamaïque

05/09/2014 03:01 EDT | Actualisé 05/11/2014 05:12 EST

MIAMI - Suivi la majeure partie du temps par deux avions de combat américains, un petit avion qui ne répondait plus aux appels a fait un vol fantôme de 2735 kilomètres sur la côte Est et au-dessus de Cuba, vendredi, avant de s'écraser dans la mer au large de la Jamaïque. Le sort du pilote et de toute autre personne ayant pu être à bord n'était pas connu dans l'immédiat.

Un porte-parole militaire jamaïcain a affirmé vendredi soir que les équipes de secours avaient retracé une nappe d'hydrocarbures indiquant où l'appareil s'était écrasé au large de la Jamaïque.

Basil Jarrett a affirmé aux médias qu'une nappe de pétrole avait été vue, mais qu'il n'y avait aucun signe encore des débris de l'appareil. Il a indiqué que les équipes de recherche et de sauvetage continuaient de parcourir le secteur à la recherche de possibles survivants.

M. Jarrett avait indiqué plus tôt que l'avion s'était écrasé à environ 22 kilomètres au nord-est de Port Antonio, et que l'armée avait envoyé deux avions et une équipe de plongeurs pour enquêter dans le secteur.

Un appareil américain C-130 survole aussi le secteur de l'écrasement, et la garde côtière américaine était en route, a dit le porte-parole Jon-Paul Rios.

L'avion, qui a décollé à 8h45 (heure de l'est) de l'aéroport international Greater Rochester à New York, avait à son bord un éminent promoteur immobilier et son épouse, a affirmé le fils du couple.

Rick Glazer a affirmé que ses parents, Larry et Jane Glazer, étaient des pilotes certifiés. Il a dit ne pas pouvoir confirmer leur décès, disant «en savoir si peu».

Les contrôleurs aériens ont été en mesure de joindre le pilote pour la dernière fois à 10h, a indiqué l'Agence fédérale de l'aviation aux États-Unis (FAA). L'agence a dit ne pas avoir confirmé le nombre de personnes à bord.

Un porte-parole du NORAD a indiqué que selon son plan de vol, l'appareil partait de Rochester, dans l'État de New York, pour se rendre à Naples, en Floride.

Les informations de la FAA montrent que l'avion, un modèle qui se vend neuf à 3,5 millions $ dans sa version standard, est la propriété d'une compagnie établie à la même adresse qu'une firme immobilière à Rochester.

PLUS:pc