POLITIQUE

L'homme de théâtre Paul Buissonneau devient citoyen d'honneur de la Ville de Montréal

05/09/2014 12:45 EDT | Actualisé 05/09/2014 12:46 EDT
PC

Le maire de Montréal rend en ce moment un hommage tout particulier à un homme qui a eu, justement, une influence toute particulière, non seulement sur les Montréalais mais sur le Québec tout entier.

Paul Buissonneau est fait citoyen d'honneur de la Ville de Montréal. La cérémonie se déroule dans le Hall d'honneur de l'hôtel de ville.

Âgé de 88 ans, Paul Buissonneau est riche d'une carrière qui l'a menée de sa France natale au Québec, en 1947.

À Montréal, sa ville d'adoption, cet artiste qui avait fait ses premières armes au sein des Compagnons de la chanson a dirigé pendant une trentaine d'années un théâtre ambulant pour enfants, La Roulotte, qui existe toujours d'ailleurs. Des gens comme Yvon Deschamps, Clémence Desrochers et Robert Charlebois y ont participé.

Il a également été de la joyeuse équipée de La boîte à surprises, une émission diffusée sur les ondes de la télévision de Radio-Canada pour laquelle il écrivait les textes de Picolo, un personnage qu'il a fait vivre pendant deux décennies. « Le retour de mon Picolo! », s'est d'ailleurs exclamé le maire Coderre visiblement ému, en présentant Paul Buissonneau aux dizaines de personnes réunies pour assister à cette cérémonie officielle.

On lui doit aussi 125 mises en scène pour le théâtre et la télévision, sans compter qu'il a cofondé une institution dans la métropole, le théâtre de Quat'sous, qui a ouvert ses portes en 1965. Paul Buissonneau l'a dirigé jusqu'en 1984.

« Montréal et tout le Québec sont très attachés à Paul Buissonneau. [...] Depuis 2005, le prix Paul Buisonneau est remis à une troupe ou à un organisme pour sa contribution au théâtre amateur dans la ville de Montréal. Du petit Paul de Paris, il est devenu montréalais et montréaliste. Paul Buissonneau est un rebelle auto-proclamé mais surtout un homme intègre. »

— Le maire de Montréal, Denis Coderre

Le maire a même affirmé qu'il avait été influencé par Paul Buissonneau, puisque « la politique, c'est aussi du théâtre, quelquefois », a-t-il dit. Pour Denis Coderre, Paul Buissonneau a été une inspiration de tous les instants, et lui a appris qu'on pouvait « être fort en gueule, livrer la marchandise et être vrai. Il m'aura enseigné l'authenticité », a expliqué Denis Coderre.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Saison 2014-2015 du Théâtre du Rideau Vert