DIVERTISSEMENT

France: nouvelle enquête sur Dieudonné après une vidéo sur la décapitation de James Foley

05/09/2014 04:01 EDT | Actualisé 05/09/2014 04:03 EDT
PATRICK KOVARIK via Getty Images
French controversial humorist Dieudonné Mbala Mbala (R) next to members of his film unit prior to the premiere screening of his movie 'Antisémite' (Anti-Jewish) on January 15, 2012 on the stage of the 'Main d'Or' theatre in Paris. AFP PHOTO PATRICK KOVARIK (Photo credit should read PATRICK KOVARIK/AFP/Getty Images)

Le polémiste français Dieudonné, déjà condamné à plusieurs reprises, fait de nouveau l'objet d'une enquête judiciaire après la diffusion d'une vidéo dans laquelle il ironise sur la décapitation du journaliste américain James Foley par l'Etat islamique (EI), a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

L'enquête a été ouverte mercredi par le parquet de Paris pour "apologie d'actes de terrorisme", après un signalement de la préfecture de police, a précisé la source, confirmant une information de la radio RTL.

Dans la vidéo incriminée, l'humoriste controversé ironise sur les "cadres de la mafia des Rothschild" - une expression qu'il utilise pour désigner les gouvernants de pays occidentaux - qui se seraient moins émus à ses yeux pour la mort de Mouammar Kadhafi, "lynché... moins qu'un chien", ou pour la pendaison de Saddam Hussein, que pour l'exécution du journaliste américain.

Dieudonné s'attarde ensuite sur la décapitation, qui symboliserait "le progrès" et "l'accès à la civilisation". Il s'en prend aussi aux parents de James Foley, le journaliste enlevé en 2012 dans le nord de la Syrie et dont l'EI, groupe jihadiste qui affirme avoir établi un "califat islamique" dans la région, a revendiqué l'assassinat fin août.

A la suite de cette vidéo, Google a fermé vendredi la chaîne YouTube de Dieudonné sur laquelle elle était jusque-là visible. "Ce compte a été clôturé suite à des cas graves ou répétés de non-respect du règlement de la communauté et/ou des réclamations pour atteinte aux droits d'auteurs", pouvait-on lire sur le site.

Condamné à de multiples reprises notamment pour propos antisémites, Dieudonné fait encore l'objet de plusieurs procédures judiciaires, notamment pour provocation à la haine raciale.

En janvier dernier, l'un de ses spectacles avait été interdit en France en raison de propos antisémites.

INOLTRE SU HUFFPOST

Dieudonné : les réactions à la décision du tribunal de Nantes