NOUVELLES

Les barrières commerciales entre les provinces sont «stupides», dit James Moore

05/09/2014 07:36 EDT | Actualisé 05/11/2014 05:12 EST

VANCOUVER - Le ministre fédéral de l'Industrie, James Moore, a dit croire que les barrières commerciales entre les provinces représentaient une «tempête parfaite de stupidité».

Dans un discours à des gens d'affaires à la Chambre de commerce de Vancouver, M. Moore a fait valoir qu'il était plus facile de vendre des biens à l'international que d'une province à l'autre.

«(Aujourd'hui), nous offrons des avantages commerciaux plus importants aux étrangers», a-t-il soutenu.

Le ministre fédéral de l'Industrie a affirmé qu'il était illogique pour les entreprises de se plaindre de la concurrence entre les provinces, étant donné qu'elles se mesurent déjà à des entreprises à l'étranger par l'entremise des accords de commerce international.

«Elles doivent rivaliser avec Budweiser et elles doivent concurrencer les marques internationales, et elles doivent le faire constamment, a dit M. Moore à propos des entreprises au pays. Elles n'ont simplement pas à rivaliser avec d'autres marques canadiennes. Et bien, c'est vraiment stupide.»

M. Moore privilégie un accord entre tous les premiers ministres avant la fin de l'année qui éliminerait les barrières commerciales intérieures.

En juillet, les premiers ministres de la Saskatchewan, de l'Alberta et de la Colombie-Britannique ont publié une lettre conjointe soutenant la libéralisation des échanges.

Des détracteurs soutiennent que l'actuel Accord sur le commerce intérieur qui régit le commerce entre les provinces depuis 1995 est inefficace et n'a pas augmenté les échanges.

M. Moore a donné des exemples de réglementations distinctes entre les provinces pour illustrer comment le commerce est étouffé. Des règles différentes pour le poids et la hauteur des camions compliquent les simples déplacements entre les provinces, a-t-il exposé.

Le ministre a aussi fait valoir des différences de l'ordre de millimètres dans la taille requise des bouteilles de bière, qui empêcheraient des compagnies de vendre leurs produits dans d'autres provinces. Il a affirmé que Terre-Neuve-et-Labrador avait usé de cette mesure pour écarter la concurrence d'autres provinces.

PLUS:pc