NOUVELLES

L'embauche a ralenti aux États-Unis en août; seulement 142 000 nouveaux emplois

05/09/2014 12:57 EDT | Actualisé 05/11/2014 05:12 EST

WASHINGTON - Les employeurs américains n'ont créé que 142 000 emplois en août, mettant ainsi fin à une séquence de six mois pour lesquels le nombre mensuel de nouveaux emplois a franchi la barre des 200 000­. Il s'agit en outre du plus faible gain à ce chapitre en huit mois.

Le taux de chômage a néanmoins reculé à 6,1 pour cent, contre 6,2 pour cent le mois précédent, a précisé vendredi le département américain du Travail. Cette baisse est attribuable au fait qu'un plus grand nombre de personnes sans emploi ont mis fin à leur recherche de travail. Du fait, ils ne sont plus considérés comme chômeurs.

Les employeurs ont par ailleurs embauché 28 000 personnes de moins en juin et en juillet que le gouvernement ne l'avait précédemment estimé.

Ce ralentissement n'était pas attendu par les économistes. Les plus récentes données économiques laissaient croire que la croissance économique se poursuivait à un bon rythme. Certains analystes ont noté que le marché de l'emploi restait malgré tout assez solide et que les chiffres d'août ne marquaient peut-être qu'un ralentissement temporaire.

Le nombre d'emplois créés en août était bien inférieur à la moyenne mensuelle de 212 000 nouveaux emplois pour les 12 derniers mois. Les gains avaient atteint une moyenne de 207 000 pour les trois derniers mois.

PLUS:pc