NOUVELLES

Et si les entraîneurs jouaient aux Internationaux des États-Unis?

05/09/2014 07:45 EDT | Actualisé 05/11/2014 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Imaginez, juste pour le plaisir, que les entraîneurs des quatre hommes ayant atteint les demi-finales des Internationaux des États-Unis s'affrontaient au lieu de leurs élèves.

Le match mettant en vedette Roger Federer et Marin Cilic deviendrait un duel entre Stefan Edberg et Goran Ivanisevic, tandis que celui entre Novak Djokovic et Kei Nishikori se transformerait en affrontement entre Boris Becker et Michael Chang.

Tous ces entraîneurs ont gagné au moins un tournoi du Grand Chelem; Edberg, Becker et Chang sont au Temple de la renommée du tennis.

«À leur sommet, ils étaient tous très dominants. Le court est très rapide et trois des quatre étaient des joueurs agressifs; Michael était plus fort en contre-attaque. S'ils sont tous au sommet de leur forme, ce sont d'excellents duels», a déclaré le capitaine américain pour la Coupe Davis, Jim Courier, lui-même un membre du Temple de la renommée.

«Becker était tellement un joueur des grandes occasions. Il a gagné ici. Edberg a remporté deux titres ici. C'est une question difficile. Ça dépend du moment de leur carrière.»

Quel serait le résultat si ces joueurs foulaient le terrain aujourd'hui?

«Aujourd'hui, j'y vais avec Goran jusqu'au bout. Il est en bonne forme et il a toujours un puissant service. Michael joue très bien. Stefan se déplace aussi très bien, mais son service a perdu un peu de puissance. Les hanches de Boris le font souffrir; il a eu une opération. Son coude gauche est un peu épuisé également, a ajouté Courier. Ce serait super. Je paierais pour voir ça.»

Les amateurs devront toutefois se rabattre sur l'affrontement entre le favori Djokovic et la 10e tête de série Nishikori ainsi que sur celui entre Fereder (no 2) et Cilic (no 14).

Il s'agit du 18e tournoi du Grand Chelem consécutif auquel au moins un joueur du «Big 4» du sport — Federer, Djokovic, Rafael Nadal et Andy Murray — atteint les demi-finales. Le quatuor a aussi gagné 36 des 38 derniers tournois majeurs.

PLUS:pc