NOUVELLES

Avec l'Impact à 13 points d'une place en séries, Ferrari pense à l'an prochain

05/09/2014 05:08 EDT | Actualisé 05/11/2014 05:12 EST

Alors que l'Impact de Montréal a amorcé le dernier droit d'une saison à oublier, au moins un de ses membres a déjà la tête tournée vers l'an prochain.

Avec les résultats décevants inscrits pendant la majeure partie de la saison, le défenseur Matteo Ferrari croit que le club, qui se trouve en dernière place dans l'Est et qui montre la pire fiche de la Major League Soccer à 5-15-5, ne peut plus se sortir du pétrin dans lequel il s'est lui-même mis les pieds.

L'Impact est à 13 points d'une place en séries avec neuf matchs encore à jouer et leurs espoirs de jouer en novembre s'amoindrissent. Samedi, l'équipe sera à Houston pour affronter le Dynamo, neuvième dans l'Est, mais au coeur d'une chaude lutte pour accéder aux séries.

«C'est le moment de préparer l'équipe pour l'an prochain, a dit Ferrari, dont le contrat vient à échéance ce printemps. Cette année, c'est presque impossible de faire les séries. Personne ne s'attendait à une mauvaise saison comme ça. Il y a trop de points qui nous séparent de la cinquième place. Chaque match à jouer va par contre nous aider pour l'an prochain, ça c'est sûr.»

Bien que Ferrari admette que l'équipe se soit grandement améliorée depuis le début de la campagne, surtout en raison de l'ajout des milieux de terrain Ignacio Piatti et Dilly Duka, le défenseur italien veut que l'Impact déploie toutes ses énergies sur la Ligue des Champions de la CONCACAF, où l'Impact se trouve au sommet de son groupe avec deux victoires à ses deux premiers matchs.

«Je ne crois pas que vous ayez besoin de changer tous les joueurs ici, a ajouté Ferrari, qui a critiqué l'équipe en janvier dernier pour ne pas avoir été suffisamment active pendant la morte saison. Vous pouvez ajouter certains joueurs — certains joueurs de qualité — et je suis certain que l'an prochain, ce sera différent.»

Après sept défaites consécutives en MLS, l'Impact a pu obtenir quelques résultats respectables. Les hommes de Frank Klopas ont remporté deux de leurs trois derniers matchs en ligue et quatre de leurs six derniers, toutes compétitions confondues.

Il vient de vaincre le Crew de Columbus 2-0, le deuxième jeu blanc d'Evan Bush en six départs seulement en MLS. Le nouveau joueur désigné Piatti y a obtenu ses deux premiers buts en MLS. L'Impact a d'ailleurs une fiche de 3-1-0 depuis que l'Argentin l'a rejoint il y a trois semaines.

«La confiance s'installe, surtout avec la bonne dynamique qui se crée au sein de nos attaquants, a dit l'entraîneur adjont Mauro Biello. Même si on est en dernière place, on veut s'améliorer. Il reste neuf matchs et on veut quitter le dernier rang. Il ne s'agit pas de penser aux séries.

«Dans ces prochains neuf matchs, nous obtiendrons plusieurs réponses en vue de l'an prochain. Espérons que nous pourrons poursuivre sur notre lancée et que ça nous aidera à prendre nos décisions à la fin de la saison.»

Samedi, l'Impact tentera de mettre un frein aux aspirations du Dynamo, qui, bien qu'il occupe le neuvième rang, ne se trouve qu'à cinq points du Toronto FC et du quatrième rang. La tâche sera ardue pour l'Impact, qui n'a jamais gagné en quatre matchs à Houston (0-3-1), où le Dynamo est invaincu à ses quatre dernières sorties (2-0-2). D'ailleurs, l'Impact n'a pas gagné une seule fois sur les pelouses adverses cette saison.

Le Dynamo (8-13-4) vient de signer un important gain de 3-1 à Kansas City, marquant deux fois sur des coups de pied arrêtés, un aspect où il est d'ailleurs extrêmement dangereux. Il mène la MLS avec cinq buts en pareilles situations cette saison.

L'équipe a toutefois subi un dur coup dans ce match, quand il a perdu son gardien titulaire Tally Hall pour le reste de la saison à la 80e minute, victime d'une déchirure du ligament croisé antérieur du genou droit. Son substitut Tyler Deric sera devant le filet face à l'Impact.

Pendant ce temps, l'Impact sera privé de quatre de ses joueurs, dont son capitaine, Patrice Bernier, et le milieu de terrain Issey Nakajima-Farran, qui sont avec l'équipe nationale pour préparer l'amical de mardi, contre la Jamaïque. Le défenseur Hassoun Camara purgera quant à lui une suspension d'une match pour accumulation de cartons, tandis que le nouveau défenseur central Gege Soriola est blessé à l'épaule.

PLUS:pc