NOUVELLES

Une vidéo montre ce que les femmes subissent en marchant dans les rues du Caire (VIDÉO)

04/09/2014 10:23 EDT | Actualisé 04/09/2014 10:23 EDT

Il parait que dans le monde arabe, être une femme ce n'est pas facile tous les jours. C'est ce qu'a voulu prouver une journaliste en filmant grâce à une caméra caché le regard des hommes sur elle en train de marcher le long du Nil sur une rue très connue du Caire. Les images confirment l'idée reçue.

La vidéo s'appelle "Creepers on the Bridge", qui signifie "personnes bizarres sur le pont".

En effet, ces "personnes bizarres" sont des hommes qui observent, dévisagent même avec insistance la jeune femme.

Ainsi, elle rappelle qu'être une femme en Egypte et partout ailleurs au Maghreb et au Moyen-Orient n'est pas forcément évident à assumer.

Un acte aussi banal que marcher de la rue peut se transformer en calvaire. Comme si être une femme serait quelque chose qui sortirait de l'ordinaire.

Tinne Van Loon (Hollandaise) et Colette Ghunim (Américaine) qui sont à l'origine du projet travaillent sur un documentaire sur les violences sexuelles dont sont victimes les femmes en Egypte.

Interrogées par le site internet 'Egyptian Streets', elles ont déclaré: "C'est après avoir écouté des histoires de femmes égyptiennes et étrangères qui sont victimes d'harcèlements sexuels, ainsi qu'en se promenant nous mêmes dans les rues, qu'on a voulu capturer ce sentiment persistent d'anxiété à chaque fois que l'on marche seule".

A travers la vidéo, l'internaute peut vivre ce que la femme subit en marchant dans les rues. Ces regards sont oppressants.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les pires pays arabes pour les femmes