NOUVELLES

Skitt aimerait bien que le Championnat de Québec demeure à Lévis en 2015

04/09/2014 05:59 EDT | Actualisé 04/11/2014 05:12 EST

LÉVIS, Qc - Le directeur du Championnat de Québec, David Skitt, a rompu avec sa tradition de demeurer évasif quant à l'avenir du tournoi réservé aux golfeurs âgés de 50 ans et plus à la veille de la première ronde, jeudi, en laissant entendre que son organisation espérait pouvoir revenir au club de golf La Tempête de Lévis l'an prochain.

«On va voir après le tournoi comment les golfeurs ont trouvé le terrain, et si ça leur convient, alors ce sera un atout pour attirer de nouveaux joueurs, a-t-il dit. Si le public se présente en grand nombre, alors c'est une autre indication qu'on est peut-être au bon endroit. Mais on ne regarde par ailleurs et on aimerait définitivement revenir ici l'an prochain.

«Si la tendance se maintient — on a fait deux années au Fontainebleau et deux autres à La Vallée du Richelieu —, j'espère bien qu'on pourra présenter un deuxième Championnat de Québec à La Tempête.»

En décembre 2013, Skitt avait annoncé que le tournoi, fondé en 2010, déménageait dans la région de Québec. Il avait du même souffle rappelé que l'entente avec Lévis était d'un an, avec une clause d'option pour une deuxième année. Le fait que le commanditaire principal du Championnat de Québec, les Caisses populaires Desjardins, ait son siège social à proximité pourrait également avoir contribué à sa volonté de demeurer dans le secteur.

Le principal intéressé a toutefois admis que le déménagement n'avait pas été de tout repos, et que son organisation, Synchro Sports, avait pris les bouchées doubles au cours des derniers mois pour s'assurer du succès du tournoi.

«C'est beaucoup de travail de changer de ville, de changer de club de golf, et lors de la réunion des bénévoles la semaine dernière, les bras me sont tombés lorsque j'ai demandé si c'était leur première expérience et qu'environ 95 pour cent d'entre eux avaient levé la main, a relaté Skitt en riant. C'est là que j'ai réalisé pourquoi on a travaillé aussi fort cette année. Mais la collaboration avec le club de golf est exceptionnelle, (les dirigeants) sont très heureux de pouvoir organiser ce tournoi. On sent qu'il y a un engouement.»

Skitt a toutefois indiqué qu'il attendrait de voir l'affluence aux guichets du tournoi afin de prendre une décision définitive. Et comme c'est toujours le cas au Québec à ce temps-ci de l'année, la météo demeure un impondérable de taille.

«On va pouvoir juger (de l'engouement) par la vente de billets. Pour l'instant, on attend, à cause de la météo, mais on s'attend à une belle foule, a-t-il dit. C'est ça que les joueurs veulent. Ils veulent jouer pour la foule, et s'il n'y a personne, alors c'est moins le 'fun' pour eux, mais si elle est au rendez-vous, alors ce sera intéressant.»

Il a ajouté du même souffle qu'il n'avait, pour l'instant, aucune entente avec un terrain de la région de Montréal. Et contrairement à ce qu'il avait déclaré l'hiver dernier, Skitt n'envisage pas pour le moment d'établir un système d'alternance entre Montréal et Québec pour la présentation de cette étape du circuit des Champions.

«Nous ne sommes pas rendus au point de faire une alternance avec Montréal en ce moment», a-t-il conclu.

PLUS:pc