NOUVELLES

Serena Williams est dans une classe à part parmi les demi-finalistes à New York

04/09/2014 06:26 EDT | Actualisé 04/11/2014 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Il y a plusieurs manières de distinguer Serena Williams des trois autres femmes qui participeront aux demi-finales des Internationaux des États-Unis, vendredi.

D'abord, Williams détient 17 titres du Grand Chelem en simple, dont cinq à Flushing Meadows. Ekaterina Makarova, Caroline Wozniacki et Shuai Peng en totalisent zéro.

Williams a déjà participé à 24 demi-finales en Grand Chelem. Les autres comptent quatre participations — toutes par Wozniacki.

Williams a remporté un total de 62 tournois en carrière, dont cinq en 2014. Les autres comptent un total de 24 triomphes, dont deux cette année.

Et ainsi de suite.

Malgré tout, Williams sait très bien qu'elle n'a pas été à son meilleur en Grand Chelem cette saison, s'inclinant au quatrième tour en Australie, au deuxième tour à Roland-Garros et au troisième tour à Wimbledon. La dernière fois qu'elle n'a pas atteint la finale d'un tournoi majeur lors d'une saison, c'était en 2006.

«Mon approche est "chaque jour est un nouveau jour". Vous ne savez jamais. Particulièrement pour moi cette année, vous ne savez jamais ce qui va se produire, a dit l'Américaine de 32 ans. Je dois approcher chaque match de manière sérieuse.»

Williams tentera de devenir la première femme depuis les années 1970 à remporter les Internationaux des États-Unis trois fois de suite. Elle a gagné ses 19 derniers matchs devant les partisans new-yorkais et elle aura rendez-vous avec la 17e tête de série Makarova, vendredi.

Dans l'autre demi-finale, Wozniacki, 10e tête de série, croisera le fer avec Peng.

Comme Williams, Makarova n'a toujours pas perdu de manches depuis le début du tournoi. La Russe de 26 ans a toutefois eu un parcours difficile vers les demi-finales, devant sortir de sa route la finaliste à Wimbledon Eugenie Bouchard et Victoria Azarenka — double championne à Melbourne et finaliste à New York contre Williams en 2012 et 2013.

En raison des nombreuses surprises lors des premières rondes, Williams a évité d'avoir à affronter non seulement Bouchard et Azarenka, mais aussi les anciennes championnes en Grand Chelem Petra Kvitova, Ana Ivanovic et Sam Stosur.

Williams a gagné trois de ses quatre matchs précédents contre Makarova. La seule victoire de la gauchère est survenue au quatrième tour des Internationaux d'Australie en 2012.

Makarova se souvient bien de ce match. Et quelle est la clé pour battre Williams?

«Il faut être agressive, a dit Makarova. Parce qu'elle est agressive? Oui. Et je devrai être un peu plus agressive qu'elle.»

De son côté, Wozniacki a un avantage de 5-1 en carrière contre Peng, dont la seule victoire contre la Danoise remonte à 2007, quand Wozniacki était âgée de 17 ans.

Par ailleurs, les demi-finales du double féminin ont été disputées jeudi et Martina Hingis s'est qualifiée pour la finale pour une première fois depuis sa victoire en 1998.

Hingis et sa partenaire Flavia Pennetta ont atteint la finale grâce à une victoire de 6-2, 6-4 face aux troisièmes têtes de série Cara Black et Sania Mirza.

Hingis, qui célèbrera son 34e anniversaire de naissance le 30 septembre prochain, a effectué un retour à la compétition l'an dernier afin de jouer en double. Elle compte neuf titres du Grand Chelem en double et cinq en simple.

En finale, samedi, Hingis et Pennetta seront opposées à Makarova et Elena Vesnina, quatrièmes têtes de série.

Makarova et Vesnina, qui ont montré la sortie à Serena et Venus Williams lors des quarts de finale, ont éliminé Kimiko Date-Krumm et Barbora Zahlavova Strycova 7-5, 6-3 en demi-finale.

PLUS:pc