NOUVELLES

Nouveau-Brunswick: les libéraux promettent de créer 6000 places en garderie

04/09/2014 02:03 EDT | Actualisé 04/11/2014 05:12 EST

FREDERICTON - Le chef libéral du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, promet de créer 6000 places en garderie au coût de 120 millions $ sur cinq ans.

M. Gallant a affirmé, jeudi, que davantage de familles pourront obtenir de l'aide financière par l'entremise du Programme d'assistance au service de garderie avec la hausse du revenu maximum autorisé, qui est actuellement de 41 000 $.

Les libéraux prévoient également créer un registre des places disponibles pour que les parents trouvent plus rapidement un endroit pour leurs enfants.

M. Gallant a par ailleurs déclaré que si son parti remportait les élections provinciales du 22 septembre, il aiderait à réduire les coûts des traitements contre l'infertilité et des dépenses liées à l'adoption d'un enfant en mettant en place des crédits d'impôt.

De leur côté, les verts ont mis de l'avant leurs promesses de lutte contre la pauvreté, disant vouloir augmenter le financement de l'aide sociale de 10 pour cent en 2015, et d'un autre cinq pour cent en 2016.

Le chef du Parti vert, David Coon, veut également éliminer les empiétements fiscaux touchant l'aide sociale, comme le retrait des prestations pour médicaments d'ordonnance pour les citoyens gagnant moins de 20 000 $.

De son côté, le premier ministre sortant David Alward a de nouveau fait la promotion du secteur des ressources naturelles comme une façon de stimuler l'économie provinciale, soutenant que les bénéfices découlant du développement de ce secteur aideraient les petites communautés.

PLUS:pc