NOUVELLES

«Liste de choses à faire avant de mourir»: Malaysia Airlines annule un concours de très mauvais goût

04/09/2014 09:39 EDT | Actualisé 04/09/2014 09:40 EDT
MANAN VATSYAYANA via Getty Images
Airport groundstaff walk past Malaysia Airlines planes parked on the tarmac at the Kuala Lumpur International Airport in Sepang on June 17, 2014. Malaysia's government pledged on June 16 it 'will not rest' until missing flight MH370 is found but relatives said on the 100th day since the plane's disappearance that they wanted answers, not more promises. AFP PHOTO/ Manan VATSYAYANA (Photo credit should read MANAN VATSYAYANA/AFP/Getty Images)

L'intention était louable mais l'équipe à l'origine de cette opération n'avait peut-être pas imaginé pareille répercussion. La compagnie aérienne Malaysia Airlines a été contrainte d'annuler un concours qui prévoyait de remporter des billets gratuits. Les conditions? Les joueurs devaient indiquer une "liste de choses à faire avant de mourir". Pas du meilleur goût, raconte FTVi, alors que la compagnie a perdu 2 avions cette année. L'un a disparu dans l'océan Indien, tandis que l'autre s'est écrasé en Ukraine.

Le but était de regagner la confiance des clients, alors que ces derniers désertent désormais les sièges de la compagnie. Plusieurs photos de ses avions vides ont circulé ces derniers jours sur les réseaux sociaux. En proie à d'énormes difficultés financières, Malaysia a également annoncé le licenciement de 6000 salariés, soit un tiers de ses effectifs. De quoi pousser les dirigeants de l'entreprise à imaginer les concours les plus saugrenus, sans forcément anticiper un retour de bâton.

Inaugurée le 1er septembre, l'opération devait récompenser les 12 personnes avec la liste la plus originale. "Nous sommes déterminés à regagner la confiance de nos clients et de l'industrie en tant que transporteur cinq étoiles", affirmait Lee Poh Kait, le vice-président régional de la Malaysia Airlines, avant le début de la controverse. Le but affiché était d'"encourager les clients à imaginer leurs destinations idéales", selon l'International Business Times. Le jeu était réservé aux clients australiens et néo-zélandais

Une fois repéré par quelques médias locaux le 1er septembre, les réactions ont occasionné l'abandon de l’initiative deux jours après. La page dédiée au concours a été supprimée, mais un PDF (en anglais) détaillant les conditions de jeu est encore accessible en ligne.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les pires accidents d'avion depuis 2001