NOUVELLES

Le département américain de la Justice enquête sur la police de Ferguson

04/09/2014 04:10 EDT | Actualisé 04/11/2014 05:12 EST

WASHINGTON - Le département américain de la Justice a lancé une vaste enquête sur les pratiques du service de police de Ferguson, au Missouri, après la mort par balle, le mois dernier, d'un jeune Noir de 18 ans non armé par un policier blanc de cette banlieue de Saint-Louis.

Il s'agit d'une procédure distincte de l'enquête fédérale en matière de droits civils déjà lancée pour déterminer les circonstances du décès de Michael Brown, le 9 août, après avoir été atteint par les projectiles tirés par l'agent Darren Wilson. Un grand jury local mène également une autre enquête.

Le décès du jeune homme a déclenché près de deux semaines de manifestations parfois violentes dans les rues de Ferguson et est devenu un point nodal dans la discussion nationale sur le traitement des minorités à travers le pays.

L'enquête du département de la Justice, annoncée par le procureur général Eric Holder, se penchera sur les pratiques de la police de Ferguson au cours des dernières années, y compris les tendances en matière d'interception, d'arrestation et d'utilisation de la force, ainsi que la formation reçue par les agents.

La police de Ferguson a dit accueillir favorablement cette enquête fédérale.

Eric Holder a visité la ville il y a deux semaines, où il a rencontré des enquêteurs et les parents de Michael Brown. M. Holder, qui est Noir, a aussi partagé ses propres expériences de mauvais traitements aux mains de la police.

Un rapport rédigé en 2013 par le bureau du procureur général du Missouri révèle que la police de Ferguson arrêtait et détenait les conducteurs noirs près de deux fois plus souvent que les conducteurs blancs.

PLUS:pc