NOUVELLES

La Bourse de Toronto recule avec les matières premières et l'annonce de la BCE

04/09/2014 05:15 EDT | Actualisé 04/11/2014 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en baisse jeudi, tirée vers le bas par les titres des secteurs de l'énergie et de l'or, malgré la publication d'un rapport témoignant d'un meilleur bilan commercial pour le Canada en juillet et l'annonce d'un plan de relance économique par la Banque centrale européenne.

L'indice composé S&P/TSX a effacé 80,84 points à 15 576,79 points, tandis que le dollar canadien s'est apprécié de 0,12 cent US à 91,96 cents US.

Wall Street a aussi terminé la séance dans le rouge. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a glissé de 8,70 points à 17 069,58 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a perdu 3,07 points à 1997,65 points et que l'indice composé du Nasdaq a rendu 10,28 points à 4562,29 points.

La BCE a annoncé jeudi qu'elle réduisait son taux d'intérêt directeur au creux record de 0,05 pour cent, par rapport à 0,15 pour cent précédemment. Elle a aussi réduit ses perspectives de croissance pour 2014 à 0,9 pour cent, contre 1,0 pour cent précédemment.

Le président de la banque centrale, Mario Draghi, a en outre indiqué que l'institution commencerait à acheter des titres adossés à des actifs et des obligations sécurisées en octobre.

Le programme vise à assouplir le crédit dans un contexte où l'économie des 18 pays de la zone euro n'a pas crû au deuxième trimestre, alimentant les craintes d'une récession à triple creux.

Statistique Canada a pour sa part fait état jeudi d'un excédent commercial plus important que prévu pour le mois de juillet. Les exportations ont progressé de 1,4 pour cent, tandis que les importations ont diminué de 0,3 pour cent, ce qui a fait passer l'excédent commercial avec le monde à 2,6 milliards $, contre 1,8 milliard $ en juin. Les économistes s'attendaient à un surplus de 1,2 milliard $ pour le mois de juillet.

Des nouvelles encourageantes ont aussi émergé des États-Unis.

Les firmes de services américaines ont pris de l'expansion plus rapidement que jamais en août et les entreprises ont créé des emplois à un rythme considéré comme sain en août, selon une enquête du secteur privé. Il s'agit du cinquième mois de gains consécutif à ce chapitre.

Par ailleurs, les opérateurs sont impatients de pouvoir consulter vendredi les données sur le marché de l'emploi pour le mois d'août, tant aux États-Unis qu'au Canada.

Du côté des matières premières, le cours du pétrole brut a retraité de 1,09 $ US à 94,45 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. Le secteur de l'énergie du TSX a conséquemment retraité de 1,26 pour cent.

Le plus important recul du TSX a cependant été celui du groupe des matériaux, qui s'est déprécié de 2,23 pour cent.

Le prix du lingot d'or a échappé 3,80 $ US à 1266,50 $ US l'once à New York et celui du cuivre a avancé de 2 cents US à 3,15 $ US la livre. À Toronto, le secteur des métaux et minerais a retraité de 0,74 pour cent.

PLUS:pc