NOUVELLES

Feux de forêts en Californie: des avions-citernes québécois en renfort

04/09/2014 09:09 EDT | Actualisé 04/11/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Des avions-citernes en provenance du Québec sont en activité au-dessus de la grande région de Los Angeles afin de prêter main-forte aux pompiers dans leur lutte contre les feux de forêt, alors que la Californie se prépare à des incendies dévastateurs à la suite de trois ans de sécheresse.

Comme ils le font depuis 21 ans déjà, les avions Canadair CL-415 du Québec vont survoler Hollywood et d'autres secteurs de la deuxième plus grande agglomération américaine au cours des prochaines semaines afin d'éteindre les feux de forêts qui pourraient s'y déclarer.

Une brigade de pilotes et d'experts en incendie du Québec accompagnent aussi les deux avions en Californie.

L'arrivée des deux avions construits par Bombardier et opérés par le gouvernement du Québec a été saluée en grande pompe par les autorités américaines, mercredi. Tous les réseaux de télévision de Los Angeles ont montré l'arrivée des avions-citernes, sur lesquels le drapeau du Québec est bien en vue.

Les renforts québécois sont les bienvenus, alors qu'au cours des dernières années les feux de forêts dans le sud de la Californie ont été plus violents et plus nombreux que jamais auparavant.

Les neuf hélicoptères utilisés par Los Angeles ne sont tout simplement plus suffisants. Si la province peut se permettre de louer des appareils à Los Angeles, c'est que la saison des feux de forêts au Québec tire à sa fin.

«Ça n'affecte en rien les besoins du Québec. On attend le début de septembre avant de les envoyer. Donc, pour nous c'est le début de notre saison morte, alors que pour eux c'est le début de la période difficile», précise Alexandra Reny, porte-parole du centre des services partagés du Québec, qui loue les appareils.

La flotte du service aérien gouvernemental, utilisée en temps normal par la SOPFEU pour éteindre des feux au Québec, compte 14 appareils, dont huit CL-415.

Le CL-415 est un avion-citerne amphibie construit par l'avionneur québécois Bombardier et qui est en mesure d'emmagasiner 6100 litres d'eau en 12 secondes lorsqu'il effleure un bassin d'eau.

«Nous avons des appareils très spécialisés et surtout une équipe qui a une expertise assez unique, ce qui explique pourquoi on nous approche. Si on peut aider, ça fait aussi partie de notre mission», ajoute Mme Reny.

Le service des incendies du comté de Los Angeles estime qu'il lui en coûterait 70 millions de dollars pour se procurer deux CL-415 et croit donc plus judicieux de louer les appareils au Québec.

«Pour les avions du Québec et un autre hélicoptère que nous louons, il nous en coûtera 5,3 millions de dollars jusqu'à la fin de l'année. C'est réellement la façon la plus économique d'avoir ces appareils disponibles si nous en avons besoin», a indiqué le directeur du service des incendies, Daryl Osby.

Dans bon nombre de secteurs de Los Angeles, les maisons valent parfois plusieurs millions de dollars. Si la présence des deux mastodontes des airs permet d'éviter la destruction de quelques-unes d'entre elles, les autorités estiment qu'il s'agit d'une décision rentable.

La saison des feux de forêt débute tout juste en Californie et les autorités sont déjà sur un pied d'alerte. L'État est vulnérable, car il est frappé par la plus grave sécheresse de toute son histoire.

Le comté de Los Angeles, où les avions québécois seront utilisés, compte 88 municipalités et sa population est de 10 millions de personnes.

Des pilotes québécois ont discuté avec des médias américains au cours des dernières heures, se réjouissant de pouvoir prêter main-forte à nos voisins du sud.

«Même si nous avons une langue différente, nous combattons avec succès des feux avec le comté de Los Angeles. On a un contrat de 90 jours, mais bien souvent ça s'étire car il y a tout simplement trop de feux», a confié le pilote Jean Michele, en entrevue à NBC Los Angeles.

Jeudi soir, deux incendies étaient en activité dans le parc de la forêt nationale d'Angeles, à quelques kilomètres au nord de Pasadena.

Pendant ce temps dans le nord de la Californie, les sapeurs luttent depuis plusieurs jours contre un incendie qui a détruit quelques 76 000 acres de forêt et forcé l'évacuation de centaines de citoyens.

PLUS:pc