NOUVELLES

Aux Pays-Bas, un entraîneur de hockey a filmé un vestiaire féminin pendant 5 ans

04/09/2014 04:06 EDT | Actualisé 04/09/2014 04:06 EDT
Lou Jones via Getty Images

Un homme a été arrêté aux Pays-Bas pour avoir filmé en secret et pendant cinq ans un vestiaire féminin d'un club de hockey d'un quartier chic de La Haye, où jouent également les trois princesses néerlandaises, a annoncé jeudi le parquet.

«Des DVD ont été retrouvés, sur lesquels se trouvaient les enregistrements secrets d'un vestiaire féminin», a indiqué le parquet de La Haye (ouest), dans un communiqué. «Sur les images, on pouvait observer des hockeyeuses qui se déshabillaient».

«Certaines sont nues. Elles ont été filmées par une caméra fixe, qui ne pouvait ni zoomer ni bouger», a ajouté le parquet, qui a conclu après enquête qu'il s'agissait du club de hockey de La Haye, le HGC.

«Il s'agit de centaines de femmes et de filles», a affirmé à l'AFP une porte-parole du parquet, Ilse De Heer.

Le suspect, âgé de 45 ans et identifié comme Luigi C. par les médias néerlandais, a été identifié car il s'était enregistré à plusieurs reprises, quand il vérifiait notamment l'état de la caméra.

Les trois filles du couple royal néerlandais, dont la princesse héritière âgée de 10 ans, sont également des joueuses de ce club de hockey. «Les princesses ne sont pas visibles sur les images», a soutenu Ilse De Heer.

«Il s'agit dans la majorité des cas de jeunes filles de 16 à 18 ans et dans quelques cas, de filles de 12 ans», a-t-elle ajouté.

Outre celles du club HGC, des joueuses de 34 clubs hôtes sont également visibles sur les images, qui ont été prises entre 2006 et 2011.

Un complément d'enquête permettra de déterminer «si la période est plus longue ou non», selon le parquet.

L'homme, qui était entraîneur au sein du club, avait été arrêté le 26 août. Une perquisition à son domicile a également permis de retrouver des images pédopornographiques.

Il a comparu jeudi devant le tribunal, qui a prolongé de 30 jours sa détention préventive dans l'attente d'un procès.

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifestations au Maroc en réaction au pédophile gracié