NOUVELLES

UPAC: Pamela Porter demeurera derrière les barreaux

03/09/2014 08:48 EDT | Actualisé 03/11/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Pamela Porter, l'épouse de l'ex-directeur général du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) Arthur Porter, demeurera derrière les barreaux jusqu'à la fin de son procès.

La femme âgée de 54 ans a brièvement comparu mercredi après-midi au palais de justice de Montréal, quelques heures après s'être livrée aux autorités policières.

Mme Porter avait été libérée sous conditions en août moyennant le versement d'une caution de 250 000 $, après avoir été accusée d'avoir comploté avec son mari dans le but de recycler des produits de la criminalité.

Elle est maintenant soupçonnée par la Sûreté du Québec (SQ) d'avoir payé cette caution en partie grâce à de l'argent obtenu de façon illicite.

«Nous avons demandé qu'elle demeure détenue dans le dossier. Elle avait droit à sa remise en liberté dans ce nouveau dossier, mais son avocat y a renoncé», a exposé la procureure de la Couronne, Me Marie-Hélène Giroux.

La prochaine audience dans cette affaire est prévue le 15 septembre à 9h au palais de justice de Montréal.

M. Porter est pour sa part toujours détenu au Panama. Il conteste son extradition vers le Canada, ce que son épouse n'avait pas fait: Mme Porter était rentrée au pays en juin.

Son arrestation a été annoncée mercredi par l'Unité permanente anticorruption (UPAC).

PLUS:pc