NOUVELLES

L'Italien Fabio Aru enlève les honneurs de la 11e étape du Tour d'Espagne

03/09/2014 12:52 EDT | Actualisé 03/11/2014 05:12 EST

SAN MIGUEL DE ARALAR, Espagne - L'Italien Fabio Aru a enlevé les honneurs de la 11e étape du Tour d'Espagne, mercredi, tandis qu'Alberto Contador a conservé le maillot rouge de meneur de la compétition.

Nairo Quintana, un des favoris, a dû abdiquer après s'être fracturé l'épaule droite lors d'une chute seulement 20 kilomètres après le départ. C'était sa deuxième chute en autant de jours.

Aru, âgé de 24 ans et membre de l'équipe Astana Pro, a gravi l'arrivée au sommet du sanctuaire de San Miguel de Aralar à l'issue d'une course de 153 kilomètres qui s'était élancée de Pamplona.

«C'est incroyable, a lancé Aru. Je suis très content parce que je ne croyais pas en mes chances de gagner une étape ici. Je me suis très bien préparé après le Tour d'Italie.»

La chute de Quintana a gâché les célébrations à l'arrivée, et Contador a déclaré que la perte du Colombien est un dur coup pour les amateurs qui souhaitaient le voir lutter pour le titre jusqu'à la fin.

L'Espagnol Alejandro Valverde a terminé à six secondes d'Aru, qui a franchi la distance en trois heures 41 minutes et trois secondes. Valverde a été suivi de son compatriote Joaquin Rodriguez, dans le même chrono.

«La dernière ascension a été très difficile, a dit Valverde. La montée s'est déroulée à un rythme effréné et Aru mérite la victoire. Je suis heureux d'avoir fini deuxième.

«Mais ça laisse un goût amer en raison de la chute de Nairo», a renchéri Valverde.

Contador domine Valverde de 20 secondes au classement cumulatif. Valverde a retranché sept secondes à l'avance de son rival. Rigoberto Uran, de la Colombie, est troisième au total, à une minute huit secondes de la tête. Le Britannique Christopher Froome est encore à vue, à 1:21 derrière.

La 12e étape se déroulera principalement sur le plat sur une distance de 166 kilomètres, avec départ et arrivée à Logrono.

La compétition de 21 étapes pend fin à Saint-Jacques de Compostelle, le 14 septembre.

PLUS:pc