NOUVELLES

Des portraits saisissants révèlent la vie sexuelle des handicapés (PHOTOS)

03/09/2014 12:09 EDT | Actualisé 05/09/2014 06:43 EDT

Nous vivons dans un monde où les standards de beauté sont étrangement fermés. Ceux qui ne correspondent pas à ces standards sont souvent rejetés. Les personnes vivant avec un handicap entrent dans cette catégorie de gens mis à l'écart pour éviter l'inconfort ou, peut-être, l'empathie.

«Je considère le handicap comme un miroir de la société», explique le photographe italien Olivier Fermariello. «La plupart d'entre nous appartenons aux 99% des gens qui n'entrent pas dans les standards de la beauté manipulée.»

Cette proximité entre la similitude et l'altérité est à l'origine de sa série de photos, «Je t’aime moi aussi». Olivier Fermariello réfute les préjugés portant sur les personnes atteintes d'un handicap et présente ses modèles comme des êtres ouvertement sexuels.

lady

Olivier Fermariello a démarré le processus en publiant des annonces sur un forum italien, à la recherche de modèles potentiels. Il a ensuite appris l'histoire des sujets retenus.

je

Les images ci-dessous, bien que précautionneusement mises en scène, permettent d'entrer dans un monde à la fois réel et personnel. Entrez dans la chambre imaginaire d'Olivier Fermariello (les photos ont été gracieusement mises à disposition par l'artiste et le Photographic Museum of Humanity.

INOLTRE SU HUFFPOST

Mode et handicap