NOUVELLES

Serena Williams et Novak Djokovic accèdent aux quarts de finale à New York

01/09/2014 01:50 EDT | Actualisé 01/11/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Serena Williams est soulagée. Elle s'est assurée de disputer son premier quart de finale d'un tournoi du Grand Chelem cette année grâce à sa victoire de 6-3 et 6-3 face à l'Estonienne Kaia Kanepi.

Elle conserve ainsi ses espoirs de remporter un troisième titre d'affilée aux Internationaux des États-Unis.

Son vis-à-vis chez les hommes, Novak Djokovic, a obtenu son billet pour les quarts de finale pour une huitième année d'affilée à New York — et un 22e tournoi du Grand Chelem consécutif.

Le Serbe, champion en 2011 à Flushing Meadows, a commis seulement 19 fautes directes, a sauvé les deux balles de bris contre lui et il s'est facilement débarrassé de l'Allemand Philipp Kohlschreiber 6-1, 7-5, 6-4.

Il trouvera maintenant sur sa route l'Écossais Andy Murray, qui s'est imposé 7-5, 7-5 et 6-4 face au Français Jo-Wilfried Tsonga.

Murray, huitième tête d'affiche, a dominé 45-32 pour les coups gagnants et 11-6 pour les as. Il s'est aussi limité à 18 fautes directes, alors que Tsonga a commis 43 erreurs du genre.

La dernière fois que Djokovic a été éliminé avant les quarts de finale d'un tournoi majeur, c'est justement Kohlschreiber qui lui avait infligé la défaite au troisième tour des Internationaux de France en 2009.

Pour sa part, le Suisse et troisième tête de série Stanislas Wawrinka a fait fi d'une chute dans les gradins avant de venir à bout de Tommy Robredo 7-5, 4-6, 7-6 (7), 6-2.

Williams, la favorite à Flushing Meadows, s'était inclinée au quatrième tour aux Internationaux d'Australie, au deuxième à Roland-Garros et au troisième à Wimbledon.

Elle a reconnu qu'elle ressentait la pression d'accéder aux quarts de finale à New York.

«J'ai finalement fait un quart de finale cette année!» s'est exclamée Williams pendant son entrevue accordée sur le court, répondant aux applaudissements de la foule présente au Stade Arthur Ashe.

«Je pense que ça s'est ressenti dans mon jeu au service. Puis-je s'il-vous-plaît faire les quarts de finale d'un Grand Chelem cette année? Tellement heureuse de le faire à New York.»

Williams a remporté ses 12 premiers points au service contre Kanepi, 50e joueuse mondiale. Elle fera maintenant face à l'Italienne Flavia Pennetta.

Pennetta, 11e tête de série, s'est imposée 7-5, 6-2 aux dépens de Casey Dellacqua. Demi-finaliste à Flushing Meadows l'année dernière, sa victoire a été facilitée par les 35 fautes directes de Dellacqua.

Elle est consciente qu'elle aura besoin d'être à son mieux pour avoir une chance contre Williams, qui revendique déjà 17 titres du Grand Chelem.

«Vous ne pouvez rien inventer. Je veux tout simplement dire qu'il faut jouer votre jeu, a déclaré Pennetta. Bien sûr, elle est meilleure que moi. Mais si je crois que je peux la battre, peut-être que si elle n'a pas une bonne journée, je peux le faire.»

De son côté, la double finaliste des Internationaux des États-Unis Victoria Azarenka a mis fin à la séquence incroyable de la Serbe issue des qualifications Aleksandra Krunic.

Azarenka, 16e tête de série, a gagné quatre des cinq derniers jeux afin de vaincre Krunic, 145e raquette mondiale, 4-6, 6-4, 6-4.

Krunic tentait de devenir la première joueuse issue des qualifications depuis 1981 à atteindre les quarts de finale à Flushing Meadows. Elle avait déjà battu la championne de Wimbledon Petra Kvitova au troisième tour et Madison Keys, classée 27e, au deuxième tour.

La Serbe de 21 ans a offert du jeu varié à Azarenka, mais la Bélarusse a utilisé son expérience pour fournir la réplique. Azarenka compte deux titres des Internationaux d'Australie à son palmarès, mais elle a perdu en finale à New York face à Williams lors des deux dernières années.

Lors des quarts de finale, Azarenka retrouvera la Russe Ekaterina Makarova, tombeuse d'Eugenie Bouchard.

En début de journée, les frères Bob et Mike Bryan, les favoris, ont poursuivi leur quête d'un 100e titre en carrière grâce à une victoire de 6-3, 7-6 (5) contre leurs compatriotes américains Bradley Klahn et Tim Smyzek. Les frères Bryan, qui détiennent le record de 15 titres du Grand Chelem, n'ont encore perdu aucun set en route vers les quarts de finale.

PLUS:pc