NOUVELLES

Nigeria: Boko Haram aurait subi de lourdes pertes dans des combats

01/09/2014 02:52 EDT | Actualisé 01/11/2014 05:12 EDT
AP
In this photo taken from video by Nigeria's Boko Haram terrorist network, Monday May 12, 2014 shows their leader Abubakar Shekau speaking to the camera. The new video purports to show dozens of abducted schoolgirls, covered in jihab and praying in Arabic. It is the first public sight of the girls since more than 300 were kidnapped from a northeastern school the night of April 14 exactly four weeks ago. (AP Photo)

BAUCHI, Nigeria - Des responsables militaires du Nigeria disent avoir tué près de 70 combattants de Boko Haram lorsque les extrémistes islamistes ont attaqué la ville de Bama (nord-est) lundi matin.

Ces responsables, qui ont requis l'anonymat, ont précisé que les insurgés étaient arrivés lundi dans des blindés et des camions, et avaient tenté de s'emparer de la ville.

Muhammed Gava, un porte-parole du mouvement milicien contre Boko Haram, a précisé que la plupart des habitants de l'endroit avaient pris la fuite vers la ville de Maiduguri. De son côté, Sani Usman, un porte-parole de l'armée, a indiqué que le couvre-feu de Maiduguri avait été prolongé de 19h à 6h.

Selon ce qu'avait fait savoir Amnistie internationale le mois dernier, plus de 4000 personnes — majoritairement des civils — ont perdu la vie cette année dans le conflit, y compris lors des attaques de Boko Haram et des ripostes des forces de sécurité.

INOLTRE SU HUFFPOST

Ce que vous devez savoir sur Boko Haram