NOUVELLES

Mondiaux de volleyball: le Canada battu par la Russie à son premier match

01/09/2014 03:35 EDT | Actualisé 01/11/2014 05:12 EDT

GDANSK, Pologne - Le Canada s'est incliné 25-21, 25-19 et 25-21 face à la Russie à son premier match aux championnats du monde de volleyball, lundi.

Les Russes sont les champions olympiques et européens en titre. Ils sont présentement deuxièmes au niveau mondial, derrière le Brésil.

«C'est la qualité de jeu qui a manqué. Nous avons fait des erreurs techniques qui ont coûté cher, a dit l'entraîneur Glenn Hoag, dont les protégés occupent le 15e rang mondial. Ce n'est pas qu'il y ait une grosse différence entre eux et nous. Nous défendons beaucoup de ballons, mais quand vient le temps de faire la transition et de prendre des élans, nous ne le faisons pas (toujours) et eux le font.»

En première manche, les Canadiens ont amené le score à 21-21 avant de belles actions de l'adversaire, notamment au service.

Après un deuxième set plus décisif pour les Russes, le Canada a comblé un écart de cinq points pour faire 14-14 en manche ultime, sans toutefois réussir à s'imposer.

«Nous avons manqué de discipline à certains moments, notamment en défense, a ajouté Hoag. Nous sommes capables de jouer avec eux. Nos statistiques ont été à peu près les mêmes qu'eux en attaque, mais vous ne pouvez pas avoir vous égarez mentalement au niveau du positionnement tactique.»

Le Russe Dmitriy Muserskiy, un athlète de sept pieds deux pouces, a inscrit 18 points, dont 12 sur des attaques marquantes.

Du côté canadien Gavin Schmitt, de Saskatoon, a dominé avec 11 points, suivi de Gord Perrin, un Britanno-Colombien d'origine qui réside à Gatineau, avec neuf.

Le tournoi met en scène quatre groupe de six équipes. Les quatre meilleures nations de chaque groupe passeront au tour suivant.

Le prochain match de l'unifolié aura lieu mercredi, face aux Bulgares. Le pays va aussi se mesurer aux Égyptiens, aux Chinois et aux Mexicains, dans le groupe C.

Le Canada a terminé 19e lors des derniers championnats du monde, en 2010.

PLUS:pc