NOUVELLES

Les rebelles syriens imposent des conditions pour libérer des Casques bleus

01/09/2014 09:30 EDT | Actualisé 01/11/2014 05:12 EDT

SUVA, Fiji - Des rebelles syriens ont formulé trois conditions pour libérer les 45 Casques bleus des îles Fiji qu'ils détiennent depuis cinq jours, a indiqué le commandant en chef de l'armée fijienne, lundi.

Le brigadier-général Mosese Tikoitoga a dit que le Front al-Nosra, un groupe de djihadistes de la nébuleuse d'al-Qaïda, a réclamé d'être retiré de la liste des groupes terroristes de l'O.N.U., de l'aide humanitaire pour certains quartiers de la capitale syrienne Damas et des compensations pour la perte de ses trois combattants tués lors d'un échange de tirs avec des officiers des Nations Unis.

L'O.N.U. a envoyé des négociateurs en Syrie pour obtenir la libération des otages, a ajouté M. Tikoitoga.

Le Front al-Nosra a enlevé les soldats fijiens jeudi matin et les détiennent dans un endroit inconnu. Les rebelles avaient aussi cerné deux unités de l'armée des Philippines qui surveillent le Golan, une zone disputée entre la Syrie et Israël. Les Philippins sont parvenus à rompre l'encerclement au cours du week-end.

PLUS:pc