NOUVELLES

L'emplacement du gras corporel a un impact sur l'hypertension

01/09/2014 03:30 EDT | Actualisé 01/11/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les gens dont le gras est concentré dans la région abdominale sont plus à risque de souffrir d'hypertension que ceux ayant une masse corporelle similaire mais chez qui le gras se trouve ailleurs, démontre une nouvelle étude.

Quelque 900 patients ont été suivis pendant sept ans, en moyenne, pour mesurer l'apparition de l'hypertension artérielle (à savoir une pression égale ou supérieure à 140/90, ou encore le début de la prise de médicaments antihypertenseurs). Ces patients ont aussi été soumis à des tests d'imagerie pour déterminer où s'est accumulé leur gras.

À la fin de l'étude, 25 pour cent des patients souffraient d'hypertension. Si un indice de masse corporelle plus élevé était associé à une augmentation de l'incidence d'hypertension, seul le gras abdominal témoignait d'une association indépendante avec l'hypertension.

De manière encore plus pointue, le gras rétropéritonéal — à savoir le gras qui s'accumule derrière la cavité abdominale, autour des reins — semblait particulièrement lié à l'hypertension.

L'auteur de l'étude, le professeur Aslan Turner de l'université texane Southwestern, a indiqué que cette découverte pourrait ouvrir de nouvelles possibilités dans le traitement et la prévention de l'hypertension.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans le Journal of the American College of Cardiology.

PLUS:pc