NOUVELLES

Le Lesotho est plongé dans la tourmente

01/09/2014 12:47 EDT | Actualisé 01/11/2014 05:12 EDT

MASERU, Lesotho - Le petit royaume montagneux du Lesotho, qui est encerclé de tous les côtés par l'Afrique du Sud, est plongé dans la tourmente depuis que le premier ministre et son adjoint ont quitté le pays.

Le roi Letsie III devrait nommer un nouveau gouvernement au cours des prochaines heures, a indiqué lundi le ministre des Affaires étrangères Mohlabi Kenneth Tsekoa.

On ne sait pas exactement qui sera nommé pour diriger le pays de deux millions d'habitants.

La crise a éclaté samedi, quand l'armée a annoncé avoir désarmé la police. Le premier ministre Thomas Thabane a alors crié au coup d'État, mais les forces armées ont expliqué être intervenues après avoir appris que les policiers entendaient fournir des armes aux participants à une manifestation.

M. Thabane a dit avoir fui vers l'Afrique du Sud parce qu'il croyait sa vie menacée et pour rencontrer des dirigeants régionaux. Son adjoint, le vice premier ministre Mothetjoa Metsing, devait gouverner en son absence, mais il s'est lui aussi rendu en Afrique du Sud pour assister aux discussions.

Le président sud-africain Jacob Zuma devait rencontrer les deux hommes lundi. MM. Thabane et Metsing sont à couteaux tirés depuis le mois de juin, quand M. Thabane a suspendu le Parlement pour échapper à une motion de censure.

Trois formations, dont celles de MM. Thabane et Metsing, ont formé un gouvernement de coalition tendu en 2012. Le Lesotho a été le théâtre de plusieurs coups d'État militaires depuis son indépendance du Royaume-Uni, en 1966.

Le politologue Motlamella Kapa, de l'Université du Lesotho, a confirmé qu'un vacuum semble exister à la tête du gouvernement.

PLUS:pc