NOUVELLES

Le Japon recommande de stocker du papier toilette en cas de catastrophe

01/09/2014 08:12 EDT | Actualisé 01/11/2014 05:12 EDT

TOKYO - Au cours de la journée nationale de préparation aux catastrophes, le gouvernement japonais demande à la population de stocker du papier de toilette, puisque plus de 40 pour cent de la production de ce bien essentiel provient de zones à fort risque sismique.

Le ministre du Commerce et de l'Industrie fait ainsi la promotion du papier toilette spécialement conçu pour les situations d'urgences, dans le cadre de la journée de préparation tenue lundi. Selon des responsables, les gens pensent tout de suite à la nourriture et à l'eau comme biens essentiels, mais oublient facilement le papier de toilette, et cèdent au désespoir lorsqu'il est trop tard.

Selon des sources gouvernementales et industrielles, 41 pour cent de la production de papier de toilette provient de Shizuoka, dans le centre du pays, l'une des régions les plus à risque.

Au dire de Toshiyuki Hashimoto, un responsable ministériel en charge des produits du papier, une pénurie nationale pourrait sévir pendant un mois si l'endroit était frappé par un méga-tremblement de terre, une leçon apprise à la suite du séisme et du tsunami de mars 2011 dans le Nord.

L'absence de papier de toilette peut provoquer des problèmes plus marqués lorsque les gens commencent à utiliser du papier en tissu, qui n'est pas soluble dans l'eau et pourrait boucher les toilettes.

La préparation en vue d'une catastrophe est un sujet sérieux au Japon, et ce encore plus depuis trois ans, lorsque près de 19 000 personnes ont été tuées lorsque le tsunami a frappé la côte Nord.

Des centaines de milliers de Japonais participent à cet exercice annuel à tous les 1er septembre — l'anniversaire du grand séisme de Kanto, en 1923, qui a tué plus de 140 000 personnes à Tokyo. Dirigé par le premier ministre, l'exercice implique également l'armée et des civils.

PLUS:pc