POLITIQUE

Grabuge à l'hôtel de ville: un chef syndical accusé

01/09/2014 11:57 EDT | Actualisé 01/09/2014 11:58 EDT
SRC

Le président du syndicat des cols bleus de la Ville de Montréal, Michel Parent, fait partie des 44 personnes accusées à la suite du grabuge survenu à l'hôtel de ville le 18 août dernier. Une manifestation regroupant quelque 250 employés municipaux opposés au projet de loi 3 sur les régimes de retraite avait dégénéré.

Les manifestants, qui avaient été admis au conseil municipal, ont perturbé la séance et commis du vandalisme.

Michel Parent est accusé de méfaits et d'attroupement illégal.

Le président de l'Association des pompiers de Montréal, Ronald Martin, ferait également parti des 44 personnes accusées, selon La Presse.

Dans la foulée de ces événements, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a institué une enquête et a annoncé le dépôt d'accusations criminelles contre 44 personnes, vendredi dernier.

Les 44 individus font face à des accusations d'attroupement illégal, de voies de fait et de méfaits.

Outre les 44 personnes faisant face à des accusations criminelles, 63 employés font l'objet d'une enquête disciplinaire et 39 d'entre eux seront suspendus sans salaire.