NOUVELLES

La ville de Fairbanks a dépensé 7000 $ US pour contester une amende de 40 $ US

31/08/2014 08:39 EDT | Actualisé 31/10/2014 05:12 EDT

FAIRBANKS, États-Unis - La Ville de Fairbanks a jusqu'à maintenant dépensé environ 7000 $ US pour faire appel d'une amende électorale de 37,50 $ US imposée à son maire.

L'Alaska Public Offices Commission a ordonné au premier magistrat John Eberhart de payer l'amende de 37,50 $ US, en mai, après avoir conclu qu'il avait transgressé, en octobre dernier, la loi électorale de l'État en envoyant un courriel à partir de son adresse de courriel du conseil municipal.

Dans ce courriel, M. Eberhart, alors conseiller municipal, demandait à des employés de la Ville d'effectuer des recherches sur des résolutions et des motions soutenues par lui-même et son adversaire à la mairie Vivian Stiver.

Aux yeux de la commission, cette demande de renseignements représente une utilisation illégale des ressources municipales afin d'influencer un résultat électoral.

Selon le Fairbanks Daily News-Miner, l'administration municipale paie l'appel du maire en raison d'une obligation, dans la plupart des cas, de défendre les élus poursuivis dans le cadre de leurs fonctions officielles, en vertu de la loi d'indemnisation municipale.

Selon l'avocat de la Ville, Paul Ewers, Fairbanks a dépensé environ 7000 $ US lors des procédures d'appel.

PLUS:pc