NOUVELLES

Israël s'approprie un secteur de la Cisjordanie

31/08/2014 01:58 EDT | Actualisé 31/08/2014 01:58 EDT
Anadolu Agency via Getty Images
GAZA CITY, GAZA - AUGUST 23: Palestinians carry a woman wounded by Israeli forces in Gaza city, Gaza on 23 August, 2014. Israeli forces hit a building belonging to Dahduh family in Zeytun district of Gaza and people around the building run away from the Zeytun district. (Photo by Mustafa Hassona/Anadolu Agency/Getty Images)

Israël annonce s'être approprié 400 hectares de terrain en Cisjordanie, une décision qui ne fera qu'aggraver les frictions après le conflit dans la bande de Gaza, estime un responsable palestinien,

Ces 400 hectares du bloc de colonies de peuplement d'Etzion, près de Bethléem, ont été déclarés par l'administration civile « terres de l'État, sur les instructions de la hiérarchie politique ».

Selon Radio-Israël, la décision a été prise en riposte à l'enlèvement et à l'assassinat de trois adolescents juifs par des militants du Hamas en juin dans le secteur.

L'avis publié par l'armée ne mentionne cependant aucune raison à la décision.

Le mouvement La Paix maintenant, qui s'oppose à la colonisation en Cisjordanie, a estimé que cette appropriation visait à pérenniser une colonie où vivent pour l'instant dix familles à proximité d'un centre d'étude de la Torah.

La construction d'une importante colonie sur ces lieux, appelés « Gevaot », est envisagée par Israël depuis l'an 2000.

L'an dernier, le gouvernement a lancé un appel d'offres pour la construction de 1000 logements à cet endroit.

Pour La Paix maintenant, il s'agit de la plus importante appropriation de terres par l'État d'Israël en Cisjordanie depuis les années 1980.

Nabil Abou Rdainah, porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas, a demandé à Israël de revenir sur cette appropriation. « Cette décision sera un facteur d'instabilité. Cela ne fera que jeter de l'huile sur le feu, après la guerre à Gaza », a-t-il dit.

Un accord de cessez-le-feu permanent a été conclu sous l'égide de l'Égypte entre le Hamas et Israël mardi dernier.