NOUVELLES

Nouvelle frousse en Islande après une éruption volcanique

29/08/2014 09:10 EDT | Actualisé 30/10/2014 05:12 EDT
Ansa

Le volcan Bardarbunga a de nouveau perturbé le trafic aérien en Islande, après une éruption au cours de la nuit.

Pendant plusieurs heures, le survol du volcan a été interdit dans une zone de plus de 18 kilomètres. L'Islande a levé l'interdit vendredi midi.

L'éruption volcanique, survenue près du glacier islandais de Hofsjökull, a conduit les autorités à relever d'orange à rouge le niveau d'alerte à l'attention des compagnies aériennes, ont-elles fait savoir. Le niveau a depuis été rabaissé à orange.

Aucun nuage de cendres n'a été détecté dans le ciel au-dessus de cette zone, où l'activité sismique connaît un regain depuis environ une semaine.

Selon la Protection civile, il s'agit d'une « éruption effusive sans activité explosive significative », ce qui signifie que la coulée de lave est restée à la surface du volcan. À ce stade-ci, il n'est pas possible de prédire si l'éruption va se résorber ou se transformer en éruption explosive avec projections de cendres.

Pour l'instant, tous les aéroports islandais demeurent ouverts.

Le Bardarbunga est un immense volcan situé sous le plus grand glacier du pays. Il était sous surveillance depuis son réveil le 16 août.

En 2010, l'éruption du volcan Eyjafjallajökull avait entraîné la fermeture pendant six jours de la majeure partie de l'espace aérien européen, ce qui avait touché 10 millions de personnes et coûté 1,7 milliard de dollars. Depuis ce temps, les autorités en matière de réglementation aérienne ont revu les politiques entourant les déplacements aériens dans de telles conditions.

INOLTRE SU HUFFPOST

Éruption du volcan Sinabung en Indonésie