NOUVELLES

Iran: le président évite une question sur un reporter du Washington Post arrêté

30/08/2014 11:07 EDT | Actualisé 30/10/2014 05:12 EDT

TÉHÉRAN, Iran - Le président iranien Hassan Rohani n'a pas voulu répondre à une question sur un journaliste du Washington Post détenu dans la République islamique.

Au cours d'une conférence de presse, samedi, un journaliste a posé une question mentionnant la détention du reporter Jason Rezaian. Ce dernier, en compagnie de sa femme Yeganeh Salehi, une correspondante pour le quotidien The National, un journal d'Abu Dhabi, sont en prison depuis plus d'un mois.

Plutôt que de discuter de la détention de M. Rezaian, M. Rohani a indiqué qu'une pluralité de points de vue existait en Iran, et qu'il fallait que les institutions et les organismes posaient des gestes qui entraînaient des actions dans leur cadre de fonctionnement.

Il n'était pas clair si le président répondait à une partie de la question portant sur la démission forcée de son ministre des Sciences par le Parlement.

Des responsables iraniens n'ont pas donné d'explication officielle à propos de la détention du couple de journalistes.

PLUS:pc