NOUVELLES

Foucault et Duvernay-Tardif évitent le couperet, joueront dans la NFL

30/08/2014 10:51 EDT | Actualisé 30/10/2014 05:12 EDT

CHARLOTTE, États-Unis - Les Québécois David Foucault et Laurent Duvernay-Tardif ont évité le couperet samedi après-midi et entameront donc leur carrière professionnelle dans la NFL dès cette saison.

Foucault, un joueur de ligne offensive de six pieds huit pouces et 305 livres, fait partie des 53 joueurs qui entameront la campagne avec les Panthers de la Caroline, a confirmé l'équipe sur son site Internet samedi après-midi.

Il devient du même coup le premier joueur des Carabins à accéder à la NFL.

Foucault a eu droit à une dernière audition avant le couperet final dans la victoire de 10-0 des Panthers sur les Steelers de Pittsburgh, jeudi. Foucault était sur le terrain lors du seul touché du match, inscrit par Fozzy Whittaker à la suite d'une course de deux verges au troisième quart.

Après avoir été informé le matin qu'il se retrouvait sur l'équipe de réserve des Panthers, il a appris deux heures plus tard qu'on l'intégrait plutôt à la formation régulière.

«J'en tremble encore, je ne le réalise pas encore tout à fait, a dit Foucault dans un communiqué de l'Université du Montréal. Mon agent aux États-Unis m'a dit qu'il n'avait jamais vu un tel changement de décision en vingt ans de carrière. C'est un peu surréel, mais j'ai tellement travaillé fort qu'en même temps je me dis que c'est mérité.»

«Je tente de garder les choses en perspective, a poursuivi celui qui a grandi à La Prairie, en banlieue de Montréal. Je sais que c'est juste une autre étape, je suis jeune, je pars de loin et j'ai encore beaucoup de choses à améliorer. Mes entraîneurs m'ont dit qu'ils voulaient être certains de me garder et qu'ils voient en moi un potentiel pour les années à venir. Ils m'ont dit de continuer à travailler fort et que je pouvais embarquer sur le terrain n'importe quand.»

Foucault a eu de bons mots pour les gens de son ancienne équipe.

«Plusieurs personnes m'ont aidé à me rendre jusqu'ici, particulièrement Danny Maciocia et les assistants-entraîneurs des Carabins, a dit Foucault. J'ai beaucoup appris sur l'éthique de travail et l'entraînement durant mon passage à l'UdeM, et ça a grandement contribué à mon cheminement. Avec son expérience, Danny a reconnu mon potentiel et il m'a poussé pour que je me rende jusqu'ici.»

La nouvelle a d'ailleurs suscité de nombreuses réactions au CEPSUM.

«C'est certain qu'on est très fier de David, a dit Maciocia, dans le même communiqué. On voyait beaucoup de potentiel en lui et c'est un grand jour pour notre programme de football. On a aidé et appuyé David dans son parcours, mais le fait demeure que c'est lui qui a fait les efforts pour y arriver. On va continuer de le suivre et le conseiller au besoin.»

En mai dernier, Foucault a signé un contrat avec les Panthers, après avoir été le choix de premier tour des Alouettes de Montréal au dernier repêchage de la LCF. Il était alors devenu le deuxième joueur du circuit universitaire québécois à s'entendre avec une équipe de la NFL après Duvernay-Tardif, qui s'est entendu avec les Chiefs de Kansas City après avoir été sélectionné au sixième tour.

Duvernay-Tardif a lui aussi appris qu'il avait un poste au sein de la formation régulière des Chiefs, ce que l'équipe a confirmé sur son site Internet.

Contrairement à Foucault, ses chances étaient plutôt bonnes de faire partie des Chiefs puisqu'ils ont perdu les services de plusieurs joueurs de ligne offensive au cours de la saison morte. Branden Albert, Jon Asamoah et Geoff Schwartz ont tous quitté l'équipe, eux qui faisaient partie de la ligne offensive partante des Chiefs en 2013.

Foucault n'a pas été sélectionné au repêchage de la NFL, mais il a convaincu l'état-major des Panthers de lui accorder un contrat à la suite d'un essai.

Toutes les équipes de la NFL devaient soumettre leur liste finale de 53 joueurs samedi à 16h.

PLUS:pc