NOUVELLES

Une caméra a capté l'accident d'autocar en Colombie-Britannique

29/08/2014 04:07 EDT | Actualisé 29/10/2014 05:12 EDT

MERRITT, C.-B. - Une caméra sur le tableau de bord d'un camion gros porteur a pris des images d'un autocar qui s'est renversé sur une route en secteur montagneux en Colombie-Britannique, jeudi, blessant des dizaines de touristes. La plupart des touristes sont originaires de l'Est asiatique et revenaient d'un voyage dans les Rocheuses.

L'autocar transportant 56 personnes s'est renversé, jeudi après-midi, sur la route Coquihalla au sud de la ville de Merritt, et 43 passagers ont été amenés à l'hôpital. Les responsables de la santé ont indiqué vendredi que sept patients se trouvaient dans un état critique, et que six étaient dans un état grave.

Plusieurs enfants étaient à bord, mais aucun n'a été blessé grièvement.

Le sergent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) Brian Nightingale a affirmé que les images, prises par un camion qui roulait derrière l'autocar, montrent que la vitesse n'a probablement pas été un facteur, laissant croire à une erreur humaine ou à un problème mécanique comme causes possibles.

M. Nightingale a dit croire que le conducteur était embarqué sur le terre-plein central, pour ensuite faire un mouvement trop brusque pour tenter de se ramener dans la voie. Il a dit que des inspections étaient effectuées sur l'autobus afin d'écarter des problèmes mécaniques, tels que le système de direction et le freinage.

Les passagers participaient à un voyage organisé par Super Vacation, une entreprise établie à Richmond, en Colombie-Britannique, qui se décrit comme le plus important organisateur de voyages de propriété chinoise en Amérique du Nord. L'autocar était sur le chemin du retour, entre Kamloops et Vancouver.

Le porte-parole de la compagnie, L. Lau, a affirmé que plusieurs des passagers étaient originaires de la Chine, de Hong Kong et Taïwan, bien que quelques-uns viennent de la Colombie-Britannique et d'ailleurs au Canada.

M. Lau a précisé que l'autocar était exploité par Western Bus Lines, parlant d'une «compagnie locale comptant 35 ans d'expérience». Le groupe établi à Kelowna n'a pas retourné les appels.

PLUS:pc