NOUVELLES

Ukraine: des habitants fuient Marioupol, menacée par les rebelles (AFP)

29/08/2014 07:36 EDT | Actualisé 29/10/2014 05:12 EDT

Des habitants de Marioupol, port statégique ukrainien sur la mer d'Azov (sud-est), fuyaient la ville vendredi face à la progression des rebelles prorusses, qui ont pris le contrôle de plusieurs localités de la région, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Sur la route remontant de Marioupol vers Donetsk, le bastion des rebelles prorusses situé à 110 kilomètres plus au nord, les bus étaient pleins et des affichettes marquées du mot "enfants" étaient collées sur le pare-brise des voitures.

Face aux succès de la contre-offensive lancée par les rebelles prorusses cette semaine au sud de Donetsk, Marioupol voit planer sur elle la menace d'être la prochaine cible des insurgés.

Ville de 460.000 habitants située au bord de la mer d'Azov, à 50 kilomètres de la frontière russe, Marioupol est une zone stratégique dont le contrôle permettrait à terme de relier la frontière russe à la Crimée, sous contrôle de Moscou depuis mars.

Signe avant-coureur de la menace, le gouverneur pro-Kiev de la région de Donetsk Serguiï Tarouta a appelé vendredi les habitants de cette ville à créer un "bataillon" pour se défendre.

A 40 kilomètre à l'est, les rebelles se sont déjà emparés de la ville de Novoazovsk, non loin de la frontière. Une habitante a expliqué à l'AFP que les prorusses tenaient le barrage à l'ouest de la ville, sur la route vers Marioupol.

Les villes de Telmanové et de Komsomolské, situées autour de Marioupol, étaient sous contrôle de l'armée ukrainienne vendredi.

Marioupol avait pris part au référendum du 11 mai pour se séparer des autorités de Kiev au sein de la République populaire de Donetsk, autoproclamée par les rebelles prorusses, mais est restée sous le contrôle des forces loyalistes depuis des mois.

Des batailles rangées à Marioupol ont provoqué la mort de plus d'une dizaine de personnes le 9 mai, avant l'expulsion des rebelles prorusses quelques jours plus tard.

Depuis, Marioupol est devenu le siège de l'administration régionale de la région de Donetsk, subordonnée à Kiev, qui a dû quitter la capitale régionale après l'arrivée des insurgés.

Elle est le coeur de l'industrie métallurgique ukrainienne et le siège des plus grandes usines du secteur dans l'est du pays.

ng-pop/neo/ml

PLUS:hp